Accueil » Nos conseils travaux » Le liège : l’isolation polyvalente et biosourcée

Le liège : l’isolation polyvalente et biosourcée

Vous êtes à la recherche de solutions pour améliorer votre confort intérieur et économiser sur les dépenses énergétiques de votre foyer ? Découvrez les propriétés du liège, un matériau naturel et imputrescible qui détient plus d'un atout pour accroître l'isolation de votre logement et votre qualité de vie au quotidien.
Temps de lecture : 8 min
Rédigé par : S.

Le liège, c’est quoi ?

Le liège est un produit naturel issu de l’écorce du chêne qui en porte le nom. Matériau aux applications diverses, le liège peut être utilisé pour différents travaux d’isolation. Le plus souvent plébiscité pour ses excellentes capacités d’isolation acoustique, le liège se distingue aussi par une très bonne résistance à l’humidité.

Carte d’identité

Liège pour l'isolation

 

Composition

Le liège est une matière végétale composée en majorité de subérine et de lignine. Ces deux substances jouent un rôle majeur dans les qualités du liège. La subérine est responsable de l’élasticité du produit ainsi que de son caractère compressible. En piégeant l’air dans la structure de ses parois cellulaires, la lignine offre ses propriétés isolantes au liège.

À l’état naturel, le matériau présente aussi une quantité non négligeable de tanins qui lui confèrent sa longévité.

 

Zoom sur les différentes formes de liège

Pour l’isolation, le liège est le plus souvent présenté sous deux formes résultant de procédés de fabrication spécifiques, à savoir le liège naturel et le liège expansé. Découvrez leurs spécificités et leurs formats…

Le liège naturel

Les plaques de liège naturel sont obtenues par concassage de l’écorce de l’arbre. Une fois fait, les panneaux de liège sont agglomérés grâce à un liant écologique issu du liège, la subérine. D’une forte densité, ces panneaux de section variable sont ensuite collés ou posés sur les supports qui nécessitent d’être isolés. Le liège naturel peut aussi se présenter sous la forme de rouleaux de différentes tailles et épaisseurs. Ce dernier conditionnement est surtout prisé pour l’installation de fines couches d’isolant.

Selon les travaux auxquels sont destinées les plaques de liège pour l’isolation, il est possible de les trouver dotées de rainures et de languettes. Ce système d’emboîtement constitue un atout précieux pour obtenir une couche isolante exempte de fuites.

Adrien, référent technique rénovation

Il est possible de trouver du liège vendu en vrac. Ces granulés de liège sont utilisés de plusieurs manières, pour combler des espaces dans les cloisons ou entre les solives. Les grains de liège, résultat du concassage de l’écorce, peuvent aussi être mis en œuvre dans l’isolation des sols.

Le liège expansé

Le liège expansé, toujours de forme rectangulaire, est conçu en chauffant la matière première avec de la vapeur d’eau. Sous l’effet de cet étuvage à haute température, le liège gonfle avant de se ressouder de façon naturelle. Cette opération augmente l’air contenu à l’intérieur du panneau et vient améliorer son pouvoir isolant. En plus de cet apport, les panneaux de liège expansé ont l’avantage de convenir à une plus grande variété de chantiers.

 

Combien ça coûte ?

Le prix du liège est à considérer quels que soient les travaux de rénovation que vous envisagez. En effet, en raison de son coût de base plutôt élevé, son utilisation n’est pas intéressante pour isoler toutes les parties de la maison. Cet aspect est à mettre en perspective avec les économies envisagées sur votre consommation d’énergie post-travaux et la durée de vie globale du produit.

Le prix du liège

Les isolants en liège (panneaux, rouleaux ou vrac) possèdent une large gamme de prix en fonction des spécificités techniques de chaque produit et des installations auxquelles ils sont destinés. Si les sous-couches de faible épaisseur démarrent aux alentours de 5 €/m², d’autres chiffrent jusqu’à 100 €/m², comme c’est le cas des articles d’isolation extérieure. À ce tarif de la fourniture, n’oubliez pas de rajouter le prix de la pose qui gonflera votre facture selon les finitions que vous demandez.

Les aides financières disponibles

Isoler avec du liège avec un coût moins important est heureusement envisageable grâce aux nombreux dispositifs financiers dédiés à la rénovation énergétique :

  • Prime Énergie Sonergia : accessible à tous et sans condition de ressources, ce dispositif vous fait profiter d’une aide financière et administrative jusqu’au versement de votre prime ;
  • MaPrimeRénov’ : proportionnée aux travaux entrepris et délivrée selon le montant des revenus de votre foyer, cette subvention peut réduire de façon significative votre budget travaux ;
  • Éco-prêt à taux zéro : cumulable avec les autres dispositifs, ce prêt est idéal pour financer votre reste à charge sans avance de frais ni d’intérêts ;
  • TVA à 5,5 % : ce taux réduit de TVA vous permet de payer vos matériaux isolants, vos équipements et votre main d’œuvre moins cher.

 

Quelle épaisseur de liège choisir pour isoler ?

Comme pour tout chantier d’isolation, l’épaisseur de la couche à installer dépend de l’efficacité recherchée à l’issue de vos travaux mais aussi de votre volonté de bénéficier des solutions de financement disponibles. Dans ce dernier cas, vous devrez atteindre une valeur cible, appelée résistance thermique, selon le type de support que vous isolez.

Le facteur clé : le lambda du liège

Le pouvoir isolant d’un produit est obtenu en réalisant un calcul qui compare les échanges thermiques entre ses différentes surfaces. Noté lambda, ce coefficient exprime la capacité d’un matériau à bloquer le flux thermique. Plus celui-ci est faible, plus le produit est considéré comme performant. Le liège détient un lambda qui en fait un bon isolant thermique, même s’il s’avère un peu moins efficace que les laines minérales ou certains articles synthétiques.

La résistance thermique (R) à atteindre

Si vous souhaitez isoler vos murs avec du liège, il est impératif de disposer une couche de 14 à 16 cm d’épaisseur. Au niveau de vos sols, comptez 11 à 13 cm pour obtenir le R 3 m².K/W requis. Vous désirez lutter contre les déperditions thermiques de votre toiture avec du liège ? Comptez entre 23 à 26 cm de liège pour isoler les rampants de vos combles.

Epaisseur de liège

Pour quels travaux privilégier le liège ?

Caractérisé par sa résistance mécanique et son imputrescibilité, le liège est un matériau qui présente toutefois un coût élevé. Si vous ne disposez pas d’un budget extensible, vous ne pourrez l’utiliser que pour les chantiers d’isolation où il apporte un vrai plus. Au regard de ses points forts, il est intéressant pour isoler certaines parties de la maison comme les zones soumises à la compression et les pièces humides.

Isolation des rampants de combles

L’isolation des rampants des combles

Isolation sous enduit

L’isolation intérieure ou extérieure des murs

Isolation sans dalle flottante

L’isolation intérieure des sols

Pour améliorer l’isolation thermique de votre toiture, vous pouvez envisager de faire déposer des plaques de liège entre les chevrons. Le liège se découpe sans difficulté et sa manipulation est inerte. Votre artisan pourra procéder à la protection de vos rampants en collant les panneaux de liège contre la volige. Une fois l’épaisseur requise installée, il pourra appliquer une finition ou non, en fonction du degré d’aménagement que vous souhaitez.
Pour isoler les murs, les panneaux de liège sont disposés à même les supports. En façade, ce sont des panneaux de liège expansé qui sont installés sur l’extérieur du bâtiment avant d’être recouverts d’un enduit. Côté intérieur, vous pouvez recourir sans distinction à l’une ou l’autre des formes du liège. C’est aussi la solution idéale si vous souhaitez bénéficier d’une isolation phonique exceptionnelle, dans le cas de murs mitoyens ou de cloisons propres.

Bien que le liège soit d’origine végétale, sa composition et sa structure lui confèrent une bonne résistance au feu. Les articles normés pour être utilisés dans les chantiers de rénovation énergétique précisent son classement en la matière. Prenez connaissance de ces paramètres en choisissant votre isolant, cela vous permettra d’anticiper le comportement du produit en cas d’incendie.

Adrien, référent technique rénovation
Plusieurs techniques existent pour isoler les planchers bas avec du liège. Les mises en œuvre les plus fréquentes consistent à dérouler le liège en sous-couche d’un revêtement. Ce type d’installation vise à profiter des atouts phoniques du liège, mais aussi de sa résistance à l’humidité.

Dans le but de produire une chape allégée, du liège en vrac peut être ajouté dans le béton du sol ou répandu entre les solives.

Ce qui fait la différence…

Pour réaliser un ouvrage d’isolation thermique ou acoustique, il est important d’étudier les qualités et les défauts de chaque produit. Cette analyse vous aidera à choisir le bon produit et la mise en œuvre adaptée à vos besoins. Si le liège s’impose comme l’un des meilleurs choix pour l’isolation thermique des pièces exposées à l’eau, il reste un matériau plutôt onéreux.

Quels sont les avantages du liège ?

Les différents atouts du liège pour vos travaux de rénovation énergétiques sont les suivants :

  • Isolation thermique : le liège lutte de façon efficace contre les déperditions de chaleur.
  • Isolation acoustique : il est aussi pertinent pour réduire les nuisances sonores.
  • Confort d’été : grâce à sa densité, il est garant d’une bonne inertie thermique.
  • Résistance à la compression : il ne craint pas le tassement et peut donc être piétiné.
  • Résistance à l’humidité : il est imperméable aux liquides en tout genre et aux gaz.
  • Durée de vie : il dépasse la longévité moyenne d’un bâtiment de 50 ans.
  • Impact environnemental : c’est un isolant écologique et recyclable.

Quels sont ses inconvénients ?

Il est possible de retenir ces quelques désagréments dans le cas d’une isolation à base de liège :

  • Prix : le liège est le plus cher des isolants, d’où son utilisation restreinte en rénovation.
  • Durabilité : il nécessite une bonne gestion pour fournir la demande sans épuiser les ressources.

 

Le liège en bref
  • Le liège, naturel ou expansé, est un isolant écologique issu de la culture du chêne liège.
  • Il détient de bonnes qualités d’isolation thermique et acoustique et sert le confort d’été.
  • Il se distingue par sa résistance à la compression et son caractère imputrescible.
  • Vous trouverez le liège naturel en panneaux, rouleaux ou en granulés, et le liège expansé sous la forme panneaux.
  • Vous pouvez l’utiliser pour isoler vos rampants de combles, vos planchers bas et vos murs.
  • Attention toutefois à son coût : c’est le plus onéreux de tous les matériaux isolants…

 

Nos experts répondent à vos questions 

Est-ce que le liège absorbe l’humidité ?

C’est la subérine contenue dans le liège qui offre ses propriétés imperméabilisantes au matériau. Le liège n’absorbe ni l’eau stagnante ni l’humidité. Cette caractéristique vous permet d’utiliser le produit dans les pièces exposées, comme les salles de bains, les toilettes ou les cuisines.

Est-ce possible de peindre les panneaux isolants de liège ?

Les panneaux de liège peuvent être laissés nus ou être peints. Une couche d’apprêt suffit pour permettre à l’isolant de recevoir toutes les teintes existantes. Il est aussi possible de recouvrir le liège d’un enduit, à la chaux par exemple, ce qui permet de conserver les propriétés respirantes de l’ouvrage.

Pourquoi choisir le liège en isolant phonique ?

La structure moléculaire du liège emprisonne l’air à travers un réseau cellulaire très dense. Les composants du liège apportent aussi à la structure son élasticité caractéristique. Conjugués avec la densité du matériau, ils forment une barrière très efficace contre les ondes sonores. Le liège est utilisé et inégalé dans de nombreuses situations qui nécessitent une protection phonique fiable.
Rédigé par : Stéphanie

Sensible aux enjeux de la transition écologique, Stéphanie se consacre à partager ses découvertes sur les travaux de rénovation énergétique. À travers ses articles, elle souhaite vous aider à faire des choix plus responsables pour votre logement et la planète.

Plus de conseils pour vous aider à rénover