Accueil » Actualités » Isolation du sol : techniques, matériaux et financement

Isolation du sol : techniques, matériaux et financement

Le sol de votre maison est tout le temps froid ? Avec environ 10 % de déperditions de chaleur, le sol est une zone essentielle à rénover pour gagner en confort et faire baisser vos factures de chauffage. Que diriez-vous de 2° C de plus dans votre intérieur en hiver ? Découvrez les méthodes les plus adaptées à l'isolation de votre sol, les isolants les plus performants et les aides financières qui feront chuter le coût de vos travaux !   
Temps de lecture : 9 min
Rédigé par : S.

Les bonnes méthodes pour isoler le sol de votre maison

À chaque type de sol ses solutions d’isolation ! On distingue les sols existants dont la face inférieure n’est pas accessible et ceux dont elle l’est. Pour les premiers, l’isolation se fait par le dessus, c’est-à-dire par l’intérieur de la maison. Si votre maison est construite sur terre-plein, ce type d’isolation est le seul qui s’offre à vous. Pour les seconds, l’isolation se fait par le dessous, c’est-à-dire par les locaux non chauffés accessibles juste en dessous. Si vous disposez d’un vide sanitaire accessible, d’un garage, d’une cave ou d’un sous-sol sous votre plancher, l’isolation par en sous-face est faite pour vous.

Isolation par l’extérieur et isolation par l’intérieur en bref

L’isolation des planchers bas par l’extérieur (en sous-face)

L’isolation des planchers bas par l’extérieur est la technique d’isolation la plus simple et la moins coûteuse. C’est la solution à privilégier si vous souhaitez gagnez en confort dans votre maison tout en réduisant vos factures de chauffage. Son atout majeur ? L’isolation de vos sols par l’extérieur n’a pas d’impact sur la hauteur de plafond de votre habitation et n’implique pas de déménagement de mobilier.

Si vous prévoyez cette isolation sur un vide sanitaire, assurez-vous simplement d’avoir au moins 1 m de hauteur disponible. Dans les autres cas, vous n’avez plus qu’à vous lancer ! Explorez vos différentes options…

Isolation du sol en sous-face avec panneaux isolants

La pose de panneaux isolants

Isolation du sol en sous-face avec isolant en vrac

Le flocage

L’une des techniques pour isoler le plancher bas par l’extérieur consiste à fixer des panneaux isolants en sous-face : soit directement sur le plafond du plancher, soit sur une ossature en métal. Le choix des matériaux isolants dépend ensuite de l’usage que vous ferez de vos locaux inférieurs et donc de vos attentes sur le plan esthétique.

Pour un garage, une cave ou un sous-sol, privilégiez des isolants composites (avec plaque en finition ou fibralith) ou de la laine de verre sur ossature en métal et plaque de plâtre. Pour un vide sanitaire, vous pouvez aller vers la facilité avec des isolants performants et économiques tels que la laine de verre, la laine de roche ou le polystyrène.

Autre technique d’isolation très efficace pour l’isolation des sols, le flocage. Il consiste à projeter une couche d’isolant en vrac par soufflage. La couche d’isolant peut, par exemple, être projetée sur le plafond d’une cave ou d’un garage. Dans ce cas, le flocage peut vous faire perdre un peu d’espace. Pensez à prendre en compte la hauteur de vos locaux non chauffés pour en assurer le bon usage après vos travaux. Il vous sera d’ailleurs impossible de réaliser le flocage dans un vide sanitaire trop bas.

L’isolation des planchers bas par l’intérieur (en surface)

Plus conséquente et plus coûteuse, l’isolation thermique des sols par l’intérieur s’inscrit dans une rénovation globale pour les maisons anciennes. À privilégier si vous souhaitez refaire votre plancher, installer un plancher chauffant ou tout simplement si votre maison est construite sur terre-plein. Avant de vous lancer dans ce type d’isolation pour vos sols, veillez à disposer d’une hauteur sous plafond suffisante car l’isolation de votre sol par le dessus vous fait perdre en surface habitable.

Isolation avec dalle flottante

L’isolation avec dalle flottante

Isolation sans dalle flottante

L’isolation sans dalle flottante

Isolation avec soufflage entre les solives

Le soufflage d’isolant entre les solives

C’est une solution radicale mais efficace pour isoler votre sol par le dessus. Elle implique de casser le revêtement de sol existant et de revoir les réseaux de plomberie et d’électricité. Une fois fait, votre professionnel installe des panneaux isolants sur votre plancher puis coule une chape ou une dalle flottante qui va recevoir un nouveau revêtement de sol. Quitte à tout refaire, vous pouvez en profiter pour installer un plancher chauffant. Seul point de vigilance, votre hauteur sous plafond qui sera réduite d’environ 15 cm… Un détalonnage des portes est au programme pour assurer la bonne ventilation de votre logement.
Si la configuration de votre maison s’y prête et que vous n’avez pas de problèmes d’humidité au sol, vous pouvez faire installer des panneaux isolants sur votre plancher sans pour autant couler une chape ou une dalle flottante ensuite. Privilégiez alors un type d’isolant reconnu pour sa résistance, comme le polyuréthane. Moins conséquente en termes de travaux, cette technique d’isolation du sol par le dessus est aussi moins coûteuse. Un bon compromis pour l’isolation de votre plancher bas !
Avec cette méthode, vous n’avez qu’à enlever partiellement le plancher et vous ne perdez pas d’espace dans vos pièces. Il s’agit de remplir l’espace entre les solives d’isolant en vrac ou d’isolant soufflé sous pression. Les solives sont des pièces de bois qui servent à la réalisation des planchers. Plus facile à mettre en œuvre que la réfection totale du plancher, elle offre des gains énergétiques modérés à cause de la profondeur limitée de l’isolant.

 

Les meilleurs matériaux isolants pour le sol

Les matériaux isolants pour le sol ne manquent pas, mais comment s’y retrouver ? Coût, performance énergétique et acoustique, applications, conditionnement ou encore durabilité… Découvrez les points forts et les points faibles des matériaux les plus utilisés pour améliorer l’isolation de votre sol…

La laine de verre, l’isolant économique

La laine de verre est un matériau d’isolation thermique et acoustique efficace et abordable. Elle est appréciée pour sa résistance au feu et sa capacité à limiter les déperditions thermiques. Fabriquée à partir de sable et de verre recyclé, elle se présente en panneaux ou rouleaux pour l’isolation des sols.

La laine de roche, l’isolant performant

La laine de roche est un matériau d’isolation thermique et acoustique très performant. Résistante au feu, elle est fabriquée à partir de roche volcanique et se présente sous la forme de panneaux et de rouleaux. Plus dense que la laine de verre, elle est beaucoup plus isolante au niveau acoustique.

Le polystyrène, l’isolant pratique

Le polystyrène expansé ou extrudé est un matériau synthétique peu épais, léger et résistant. Il offre une bonne isolation thermique ainsi qu’une bonne résistance à l’humidité. Présenté sous forme de panneaux, il est lui aussi apprécié pour son excellent rapport qualité-prix. Ses points faibles ? Son impact environnemental élevé et sa toxicité à l’épreuve du feu.

Le polyuréthane, l’isolant extra-fin 

Le polyuréthane est un matériau synthétique qui a trois atouts majeurs pour l’isolation des sols. Sa très faible épaisseur, son excellente résistance en termes de charge et son coût modéré à l’achat. Présenté sous forme de panneaux faciles à installer, il permet une bonne isolation thermique. Très proche du polystyrène expansé, il a lui aussi un bilan carbone élevé et une mauvaise résistance au feu.

Le liège, l’isolant naturel

Le liège est un matériau d’isolation naturel et renouvelable. Peu épais et doté d’une bonne résistance à la compression, il est intéressant pour l’isolation du sol. Présenté sous la forme de panneaux, il est souvent posé sous une dalle flottante ou sous un parquet. Si tous les isolants gagnent à être protégés par un film d’étanchéité, c’est encore plus le cas du liège en raison de sa sensibilité à l’humidité !

Les + et les – des matériaux isolants en bref

  • Laine de roche
  • Polyuréthane
  • Fibre de bois
Laine de rochePolyuréthaneFibre de bois
Utilisation
  • Isolation intérieure
  • Isolation extérieure 20 – 25 cm
  • Isolation des combles 
  • Isolation des murs  
    Isolation du sol en sous-face 
  • Utilisation intérieure 9 – 10 cm
  • Isolation extérieure 15-16 cm 
  • Isolation des combles aménageables
  • Isolation des murs par l’intérieur
  • Isolation du sol en surface 
  • Isolation intérieure 14 – 20 cm
  • Isolation extérieure 22-33 cm
  • Isolation des combles
  • Isolation des murs 
Performance
Thermique / phonique
Résistance
Feu / humidité
Robustesse
Respect de l'environnement
Coût

L’épaisseur d’isolant préconisée correspond au seuil exigé par l’État pour pouvoir bénéficier des aides financières dédiées à l’isolation des planchers bas. Prenez donc garde à la respecter !

Natacha, référente conformité réglementaire

 

Les aides pour isoler à moindre coût

Pour isoler vos sols à budget réduit, pensez à profiter des nombreuses aides financières en vigueur. Découvrez quelles sont les conditions d’éligibilité de la Prime Énergie Sonergia, de MaPrimeRénov et de l’éco-prêt à taux zéro, et voyez si vous pouvez aussi tirer parti de la TVA réduite à 5,5 % pour vos matériaux isolants et vos artisans. Vous économiserez à tous les niveaux.

Prime Énergie Sonergia

Accessible à tous, sans plafond de revenus, la prime énergie CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) est une aide financière majeure pour réduire le coût de vos travaux de rénovation. Le montant de la prime dépend de plusieurs facteurs : votre habitation, votre situation personnelle et la nature de vos travaux. Une condition supplémentaire est posée : que vos travaux soient réalisés par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro est un dispositif de financement proposé par l’État. Ouvert à tous, sans plafond de revenus, il est cumulable avec la Prime Énergie Sonergia et MaPrimeRénov’. Grâce à lui, vous pouvez financer vos travaux sans payer d’intérêts.

TVA à 5,5 %

Avec son taux préférentiel, la TVA à 5,5 % réduit encore le coût de vos travaux. Elle vous permet d’acheter vos matériaux et vos équipements à prix réduit et de faire baisser le coût de la main d’œuvre que vous employez. À ne pas laisser passer !

Quid des aides locales ?

Pour réduire davantage le budget de vos travaux, vous pouvez aussi trouver un appui financier auprès des collectivités locales. Pour connaître les aides proposées par votre commune ou votre région, consultez l’outil de l’agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL) : toutes y sont recensées !

 

Ce que l’isolation de votre sol vous fait gagner

Une diminution de vos factures

Une bonne isolation de vos planchers bas vous fait faire des économies d’énergie. Elle vous permet, dans le même temps, de réduire vos dépenses énergétiques… Après la rénovation de vos planchers bas, vous pouvez enregistrer jusqu’à 10 % d’économies sur votre facture de chauffage. Un bénéfice non négligeable !

Un plus grand confort thermique

En s’attaquant à toutes les pertes de chaleur provenant de vos sols, vos travaux de rénovation énergétique améliorent de façon significative le confort thermique dans votre maison. Finie la sensation de pieds froids en hiver !

Un meilleur impact environnemental

Toute baisse de la consommation d’énergie d’origine carbonée est une avancée dans la lutte contre le réchauffement climatique. Avec vos travaux d’isolation des sols, vous participez à la baisse des émissions de gaz à effet de serre.

Une valorisation de votre patrimoine

Moins énergivore et plus confortable en toute saison, une maison bien isolée marque des points sur le marché immobilier… Vos éventuels locataires ou acheteurs seront rassurés de voir que vous avez entrepris des travaux d’isolation. Si vous souhaitez un jour louer ou vendre votre maison, la bonne isolation de vos planchers bas pourra faire la différence.

 

L’isolation du sol en bref
  • Une bonne isolation de votre sol peut réduire de 10 % votre facture de chauffage.
  • Pour isoler votre sol, vous avez le choix entre plusieurs méthodes selon votre type de sol existant : sol sur terre-plein, sol sur vide sanitaire accessible ou inaccessible, sol sur garage ou sous-sol. Pensez aussi aux objectifs de votre projet de rénovation : gain énergétique, installation d’un plancher chauffant, changement de plancher.
  • Pour financer vos travaux, pensez à la Prime Énergie Sonergia et à l’éco-PTZ.
  • Tournez-vous de préférence vers un professionnel RGE pour réaliser vos travaux.
    Vous aurez l’assurance d’une rénovation performante et de qualité.

 

Nos équipes répondent à vos questions

Quel matériau privilégier pour isoler le sol ?

Si vous isolez votre sol par l’extérieur, privilégiez la laine de roche ou le polystyrène expansé. Si vous l’isolez par l’intérieur, choisissez entre le polystyrène extrudé, le polyuréthane et le liège.

Quelle est la meilleure isolation pour le sol ?

Le principal critère de choix, c’est la configuration de votre maison.

  • Si elle est positionnée sur un terre-plein, il vous faut envisager l’isolation de vos planchers bas par l’intérieur.
  • Si vos sols à isoler sont situés au-dessus d’un vide sanitaire, d’une cave, d’un garage ou d’un sous-sol, vous pouvez sans doute les isoler de l’extérieur ce qui vous permettra de préserver toute votre hauteur sous plafond.

Comment isoler un sol déjà carrelé ?

Plusieurs options s’offrent à vous selon la configuration de votre logement.

  • Votre sol est positionné sur un vide sanitaire, une cave, un garage ou un sous-sol ? Isolez votre sol carrelé en sous-face. Une solution simple, efficace et peu coûteuse !
  • Vous ne disposez pas d’espace sous votre plancher bas ? Démolissez votre ancien carrelage ou posez l’isolant dessus puis installez le nouveau revêtement de finition.
Rédigé par : Stéphanie

Sensible aux enjeux de la transition écologique, Stéphanie se consacre à partager ses découvertes sur les travaux de rénovation énergétique. À travers ses articles, elle souhaite vous aider à faire des choix plus responsables pour votre logement et la planète.

Plus de conseils pour vous aider à rénover