Accueil » Actualités » La chaudière à gaz : un bon choix ?

La chaudière à gaz : un bon choix ?

La chaudière à gaz est le système de chauffage le mieux représenté en France. Considérée comme fiable, efficace et économique, la chaudière à gaz n’est pourtant pas écologique en raison de son combustible d’origine fossile. Elle n’est donc plus éligible aux aides financières. Avant d’arrêter votre choix sur la chaudière à gaz, pesez bien le pour et le contre…
Temps de lecture : 6 min
Rédigé par : S.

Chaudière à gaz : comment ça fonctionne ?

La chaudière à gaz classique fait partie du système de chauffage central d’un logement. C’est-à-dire en mesure de chauffer toutes les pièces d’une maison ou d’un appartement.

Comment fonctionne-t-elle ? La chaudière à gaz génère de la chaleur par la combustion de gaz naturel, de butane ou de propane. Cette chaleur est acheminée dans le circuit de chauffage grâce à un fluide caloporteur, de l’eau le plus souvent. Le liquide est chauffé à une température de 60 à 80° C pour alimenter les appareils de chauffage (les radiateurs ou le plancher chauffant). La chaleur est alors restituée dans les différentes pièces de façon douce et homogène.

Parmi les différents modèles de chaudière à gaz, vous devez distinguer :

  • ceux qui produisent de la chaleur à destination du chauffage seul (simple service) ;
  • ceux qui fournissent le chauffage et l’eau chaude sanitaire (double service). L’eau chaude sanitaire est produite soit en instantané, soit par accumulation ou micro-accumulation grâce à un ballon d’eau chaude.

 

Les chaudières à gaz dernière génération

Si la chaudière à gaz n’est pas le chauffage de demain, les modèles dernière génération ont l’avantage d’être plus performants. Leur rendement énergétique tourne autour de 90 %. Moins gourmandes en énergie fossile, la chaudière à gaz basse température et la chaudière à gaz à très haute performance énergétique font donc baisser votre facture de chauffage. Privilégiez l’un de ces modèles si vous n’avez pas d’autre choix pour assurer le chauffage de votre maison…

La chaudière à gaz basse température

Vous l’aurez deviné, le principal avantage de cette chaudière est qu’elle chauffe l’eau à une plus faible température (50-60° C) que la chaudière à gaz classique (60-80° C). Elle consomme donc moins de gaz pour fonctionner. Plus économe en combustible, elle a un rendement de 80 %. Un mieux par rapport à la chaudière à gaz classique dont le rendement moyen est de 77 %. 

La chaudière à gaz à condensation

Ce modèle de chaudière à gaz est le plus économe. Il consomme moins de gaz pour fonctionner et fait de la condensation issue de la combustion du gaz une source d’énergie supplémentaire. Avec son rendement élevé, compris entre 90 et 110 %, et sa diffusion de chaleur uniforme, ce type de chauffage au gaz est le plus intéressant quels que soient vos besoins.  

Chaudière murale ou chaudière au sol ?

  • La chaudière à gaz murale, peu puissante mais aussi peu encombrante, est adaptée aux appartements ou aux maisons de petite surface. Elle est aussi moins onéreuse : comptez entre 3500 et 6000 €.
  • La chaudière au sol est plus puissante et plus volumineuse. Elle est souvent accompagnée d’un ballon d’eau chaude sanitaire de grande capacité et doit être installée en dehors des pièces de vie. Son prix est légèrement plus élevé : comptez 4000 à 7000 €.

 

La chaudière à gaz en pratique

L’échéance du remplacement de votre chaudière se rapproche ? Il est intéressant que vous ayez un bon aperçu des contraintes techniques qui accompagnent son installation et des précautions d’entretien à prendre pour que votre chaudière à gaz dure le plus longtemps possible (jusqu’à 20 ans).  

Une installation contraignante

La mise en place d’une chaudière à gaz présente des facilités mais aussi des contraintes… Elle a l’avantage d’être compatible avec tous les types de radiateurs et le plancher chauffant. Vous ne serez pas obligé de tout changer chez vous.

Si vous aviez déjà une chaudière à gaz, pensez à réaliser un désembouage de votre circuit de chauffage central pour vous assurer des meilleurs rendements. Si vous en êtes à votre première installation, sachez que votre chauffagiste devra effectuer divers travaux : raccordement, pose du robinet de vidange, pose du conduit d’évacuation des produits issus de la combustion (fumée des gaz brûlés) et d’évacuation des condensats (vapeurs d’eau au pH acide) dans le cas d’une chaudière à gaz à condensation. 

Un professionnel à bien choisir

Votre chaudière à gaz doit être installée dans le respect du référentiel gaz mis en place par les organismes de certification et de contrôle dédiés. Pour réussir votre installation, faites appel à un chauffagiste doté de la qualification Professionnel du gaz et certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). La première le rend compétent pour appliquer les prescriptions techniques du fabricant, les normes de sécurité et les prérequis en matière d’entretien de la chaudière et du circuit de chauffage. La deuxième est un gage d’expertise en matière de transition énergétique.

Notez qu’à l’issue de l’installation de votre chaudière, votre chauffagiste doit vous remettre un certificat de conformité (CC2). Délivré par des organismes tels que Dekra ou Qualigaz, ce certificat vous apporte une garantie de qualité.

Adrien, référent technique rénovation

Une obligation d’entretien

Qu’elle soit classique, à basse température ou à condensation, votre chaudière à gaz nécessite d’être bien entretenue pour conserver son bon rendement le plus longtemps possible. Même s’il entraîne un coût supplémentaire, l’entretien annuel est obligatoire. Vous ne pourrez pas en faire l’impasse ! Il vous permet de remplacer en amont les pièces fatiguées ou défectueuses et d’éviter des dysfonctionnements bien plus importants et plus coûteux.

Pour vous simplifier la vie, souscrivez à un contrat de maintenance auprès d’un professionnel RGE. Ce type de contrat couvre l’entretien annuel et la possibilité d’une intervention rapide en cas de défaillance technique.

 

Chaudière à gaz THPE : ses qualités et ses défauts

Vous êtes raccordé au gaz de ville ? La chaudière à très haute performance énergétique peut vous apparaître comme une solution en remplacement de vieille chaudière à gaz. Faites le point sur ses avantages et ses inconvénients. Un de ses défauts et non des moindres, son inéligibilité aux aides financières…

Les avantages de la chaudière à gaz THPE

La moindre consommation d’énergie

Plus économe en énergie, grâce à l’exploitation de la vapeur d’eau issue des fumées de combustion, mais aussi plus performante que les chaudières à gaz conventionnelles, la chaudière THPE peut vous faire économiser jusqu’à 30 % sur vos factures d’énergie… Votre investissement de base sera ainsi amorti en quelques années seulement.

La fiabilité du système de chauffage

Avec une chaudière à gaz à condensation, vous bénéficiez d’une technologie fiable et maîtrisée, compatible avec tous les types de radiateurs mais aussi avec le plancher chauffant. Ce qui se traduit par une chaleur plus durable et plus régulière dans votre intérieur. De quoi vous sentir bien tout l’hiver !

L’optimisation énergétique

Ce type de chaudière dernière génération vous offre une possibilité d’optimisation. Il vous suffit d’ajouter un programmateur et/ou un thermostat pour piloter efficacement son fonctionnement. Pour aller plus loin, vous pouvez la relier à une sonde extérieure de température. Grâce à elle, vous adaptez votre chauffage aux variations de température extérieure au moment opportun. Un système intelligent qui vous permettra de réaliser encore plus d’économies d’énergie.

Les inconvénients de la chaudière à gaz THPE

La source d’énergie

Le gaz est soumis à la fluctuation du marché du gaz et à la versatilité du cours des produits du pétrole. Par conséquent, le tarif de l’énergie que vous consommez pour vous chauffer n’est pas garanti. En acquérant une toute nouvelle chaudière, votre facture de chauffage sera livrée aux fluctuations du prix du gaz pour de nombreuses années.

L’impact environnemental

Comme toutes ses consœurs, la chaudière à gaz THPE (Très Haute Performance Énergétique) utilise de l’énergie fossile pour fonctionner. Or, les énergies fossiles telles que le pétrole, le fioul et le gaz sont les premières responsables du réchauffement climatique. Quitte à changer de système de chauffage, pourquoi ne pas opter pour une énergie durable ?

L’inéligibilité aux aides financières

Peu écologique, en raison de son recours à une énergie fossile, la chaudière à gaz THPE n’est plus éligible aux aides financières. Impossible pour vous de financer votre nouvel équipement grâce à la prime liée au dispositif des certificats d’économie d’énergie.

 

Les bonnes alternatives à la chaudière à gaz

Vous changez votre système de chauffage dans le cadre d’une rénovation plus globale ? Optez plutôt une pompe à chaleur, une chaudière biomasse ou un système solaire combiné dont la rentabilité est bien supérieure à la chaudière à gaz. Vous pourrez ainsi prétendre aux aides financières en vigueur pour vos travaux et réaliser de belles économies sur votre facture de chauffage.

La pompe à chaleur

Écologique, la pompe à chaleur utilise les calories de l’air gratuites et illimitées comme source d’énergie. Son rendement dépasse les 100 % en conditions optimales d’utilisation et sa consommation d’électricité reste faible. Malgré un coût d’achat supérieur, la pompe à chaleur est beaucoup plus rentable sur le long terme. Ce coût est d’ailleurs amorti par les aides financières telles que la Prime Énergie Sonergia et MaPrimeRénov’. Le petit plus de la pompe à chaleur ? Elle peut être réversible. Vous gagnerez aussi en confort l’été.

La chaudière biomasse

C’est le modèle de chaudière tourné vers l’avenir ! La chaudière biomasse a d’abord l’avantage de fonctionner avec le combustible le moins cher du marché : le bois. Elle a aussi celui de garantir un excellent rendement qui peut atteindre les 95 % avec un modèle dernière génération comme la chaudière biomasse à condensation. Votre achat est donc vite rentabilisé. Sachant que vous pourrez réduire le coût de votre investissement grâce aux aides financières de l’État, vous n’avez plus qu’à vous lancer !

Le système solaire combiné

Son impact environnemental est sans nul doute le plus faible. Le système solaire combiné exploite la chaleur du soleil pour couvrir vos besoins en chauffage et en production d’eau chaude sanitaire. Son énergie est gratuite et illimitée, contrairement au bois. Autre point fort, ce modèle n’utilise pas d’électricité. Le bémol ? Vous devez l’associer à un chauffage d’appoint pour couvrir tous vos besoins quotidiens et pallier l’absence occasionnelle d’ensoleillement. Prêt à passer à une énergie gratuite et un chauffage 100 % écologique ?

 

La chaudière à gaz en bref
  • La chaudière à gaz est un système de chauffage central qui chauffe tout votre logement.
  • Les modèles les plus performants sont la chaudière à gaz basse température et la chaudière à gaz à condensation, dite THPE (Très Haute Performance Énergétique).
  • Les chaudières à gaz ne sont éligibles ni à la Prime Énergie Sonergia, ni à MaPrimeRénov’.
  • Pour bénéficier d’une aide financière, optez pour un système de chauffage écologique.

 

Nos équipes répondent à vos questions

Est-il encore possible d’installer une chaudière à gaz ?

Oui, si vous disposez déjà d’une chaudière à gaz qu’il vous faut remplacer. Mais vous ne pourrez prétendre à aucune aide pour le financement de votre équipement. Vous avez donc tout intérêt à étudier la possibilité de remplacer votre vieille chaudière à gaz par une pompe à chaleur, un système solaire combiné ou une chaudière biomasse.

Combien coûte une chaudière à gaz ?

Une chaudière à gaz classique coûte entre 2 000 et 7 000 €, une chaudière à gaz à très haute performance énergétique (THPE) entre 4 000 et 9 000 €.

Comment régler le thermostat d’une chaudière à gaz ?

Vous pouvez régler le thermostat de votre chaudière à gaz de différentes façons :

  • en réglant les vannes thermostatiques de vos radiateurs ;
  • en changeant la consigne de votre thermostat ;
  • en changeant la consigne sur votre chaudière à gaz.
Rédigé par : Stéphanie

Sensible aux enjeux de la transition écologique, Stéphanie se consacre à partager ses découvertes sur les travaux de rénovation énergétique. À travers ses articles, elle souhaite vous aider à faire des choix plus responsables pour votre logement et la planète.