Accueil » Actualités » Le b.a.-ba du chauffage

Le b.a.-ba du chauffage

Votre système de chauffage est vieillissant ? Son remplacement vous permettra de réaliser des économies d’énergie tout en gagnant en confort. Découvrez sans attendre les aides financières qui peuvent vous aider à réaliser votre projet de rénovation avec une maîtrise parfaite de votre budget.
Temps de lecture : 8 min
Rédigé par : S.

Quels sont les différents systèmes de chauffage ?

Pompe à chaleur, chaudière biomasse, poêle à bois… Les types de chauffage ne manquent pas. Ils se répartissent entre deux grandes catégories :

  • ceux qui servent de chauffage central ;
  • ceux qui servent de chauffage d’appoint.

Avant toute chose, prenez donc en compte votre besoin : le remplacement de votre chauffage central ou l’installation d’un chauffage d’appoint. Explorez les différents modes de chauffage selon votre besoin…

Chauffage central

Par définition, un système de chauffage central fonctionne avec un réseau hydraulique qui chauffe toutes les pièces de la maison et peut aussi fournir de l’eau chaude sanitaire s’il est à double service. Si vous souhaitez faire des économies d’énergie ou gagner en confort, le remplacement de votre chauffage central est bienvenu.

Pompe à chaleur

Pompe à chaleur

Chaudière biomasse

Chaudière biomasse

Système solaire combiné (SSC)

La pompe à chaleur fonctionne avec une source d’énergie des plus économiques : l’air .
Elle peut opérer de deux façons :

  • en diffusant directement les calories de l’air dans votre intérieur (PAC air-air) ;
  • en les acheminant vers le réseau d’eau de votre circuit de chauffage (PAC air-eau).

Sa grande facilité d’installation et sa compatibilité avec les équipements de chauffage classiques (radiateurs ou plancher chauffant) en font un chauffage très prisé en rénovation. Seul bémol, son coût plutôt élevé, même s’il peut être vite amorti grâce aux grandes économies d’énergie (jusqu’à 60 %) réalisées suite à son installation.

Autre système de chauffage économique, la chaudière biomasse. Elle fonctionne avec le combustible le moins cher du marché : le bois !

Plusieurs modèles sont disponibles dont le plus performant est la chaudière biomasse à condensation. Ce système de chauffage ne perd aucune énergie : il exploite même les fumées de combustion pour produire de la chaleur. Résultat, il vous offre un rendement bien supérieur aux autres modèles. Prenez toutefois le temps de la réflexion avant de vous décider car son installation est contraignante et son coût plutôt élevé.

Avec le système solaire combiné, vous pouvez couvrir tous vos besoins, chauffage et production d’eau chaude, à moindres frais et de façon plus écologique. Le système solaire combiné absorbe les calories du soleil grâce à des capteurs pour les convertir en chaleur.

Cette dernière est stockée dans un ballon avant d’être redistribuée dans le réseau hydraulique qui dessert les radiateurs ou le plancher chauffant ainsi que le réseau d’eau chaude sanitaire. Un bon moyen de réduire votre consommation d’énergie surtout si vous vivez dans une région bien ensoleillée.

Chaudière à gaz

Chaudière à gaz

Chaudière électrique

Chaudière électrique

La chaudière à gaz est le système de chauffage le plus courant. Il a longtemps été apprécié pour chauffer les grandes maisons en raison du prix abordable de son combustible. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui…

Si vous vous projetez sur de la rénovation, n’envisagez la chaudière à gaz qu’en dernière option et choisissez un modèle dernière génération comme la chaudière THPE (Très Haute Performance Énergétique), aussi appelée chaudière à condensation. En comparaison à une chaudière à gaz classique, la chaudière à gaz THPE consomme 20 % d’énergie de moins. Son installation sera une formalité si vous êtes déjà raccordé au gaz de ville.

La chaudière électrique est le mode de chauffage le plus énergivore. Elle n’est pas considérée comme écologique et n’est pas recommandée en rénovation. Malgré tout, elle reste parfois le seul choix possible, notamment pour les logements de petite surface.

Si vous souhaitez chauffer votre appartement ou votre studio à l’électrique sans voir votre facture de chauffage s’envoler, vérifiez la qualité de votre isolation au préalable. Vous profiterez alors d’un système de chauffage facile à installer, accessible à l’achat et efficace dans sa diffusion de chaleur.

Chauffage d’appoint

À l’inverse du chauffage central, un système de chauffage décentralisé ne dispose pas de réseau hydraulique. Il ne peut pas chauffer toutes les pièces de la maison mais seulement certaines d’entre elles en fonction de son emplacement.

Si votre système de chauffage central n’est pas très économe, la mise en place d’un chauffage d’appoint peut être intéressant pour alléger rapidement vos factures. Tour d’horizon des deux chauffages au bois les plus plébiscités…

Poêle à bûches

Poêle à bois

Poêle à granulés

Poêle à granulés

Radiateur

Radiateurs électriques

Le poêle à bois utilise comme combustible des bûches ou des granulés de bois. Plus classique que le poêle à granulés ou pellets, le poêle à bûches est apprécié pour son coût abordable, sa diffusion de chaleur très maîtrisée, mais aussi son esthétisme ! Son utilisation offre des avantages mais n’est pas sans inconvénients… Veillez à disposer d’un espace de stockage suffisant et renseignez-vous sur les contraintes d’entretien de votre poêle à bûches.
Le poêle à granulés ou à pellets pose moins de contraintes qu’un poêle à bûches. Vous pouvez prévoir un espace de stockage du combustible plus petit et n’aurez pas à l’entretenir aussi souvent qu’un poêle à bûches. Certains modèles de poêles à granulés proposent le chargement automatique ce qui offre un véritable confort d’utilisation. Il vous fait profiter d’une chaleur agréable et homogène mais aussi du plaisir de la flamme.
Convecteurs classiques, chauffages soufflants ou radiateurs à bain d’huile… tous ces appareils de chauffage sont très faciles à installer puisqu’il suffit de les brancher à une prise. Efficaces, pratiques et sûrs pour chauffer une petite pièce comme votre salle de bain, ils sont toutefois énergivores. Ils feront vite monter votre facture d’électricité si vous les utilisez à mauvais escient. À éviter sauf si vous n’avez pas d’autre choix et pour un usage limité !

Pour une installation performante, veillez à effectuer vos travaux d’isolation au préalable de façon à limiter les déperditions thermiques de votre logement et à mieux dimensionner votre nouveau système de chauffage.

Adrien, référent technique rénovation

Comment choisir votre chauffage ?

Un bon système de chauffage est un système adapté à votre logement et à ses spécificités. Il s’agira pour vous de bien identifier vos besoins et de tenir compte de quelques critères de choix.

Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Demandez conseil à un chauffagiste certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Formé aux enjeux de la rénovation énergétique, il saura vous conseiller sur l’équipement en mesure de vous apporter les meilleurs bénéfices en investissant le moins possible.

Critère 1 : la source d’énergie

Le premier critère de choix concerne la source d’énergie de votre futur système de chauffage. Dans le cadre de la transition énergétique en cours, vous avez tout avantage à choisir un équipement à la fois écologique et économe.

  • À privilégier, les énergies renouvelables telles que l’air, l’eau, la biomasse et le solaire.
  • À oublier, le fioul, gros polluant des sols et gaz à effet de serre notable.
  • À éviter, le gaz et l’électricité, soumis à la fluctuation des approvisionnements et des prix.

Critère 2 : les contraintes d’installation

Le plus pratique et le plus économe, c’est de remplacer votre chauffage par un système similaire mais plus récent. Vous facilitez ainsi la mise en place de votre nouvel équipement et êtes sûr de n’avoir aucune surprise en cours de route. Si ce n’est pas possible, prenez bien en compte toutes les contraintes d’installation avant de vous lancer.

Critère 3 : le coût d’achat

Votre dernier critère de choix est le coût d’achat et d’installation de votre système de chauffage, à mettre en perspective avec les économies à réaliser sur votre facture de chauffage. Ce critère ne vous fera peut-être pas changer d’avis sur le type de chauffage que vous souhaitez installer mais sur son modèle. Voici un petit aperçu des différences de prix…

Comment financer votre chauffage ?

Parce que tous les systèmes de chauffage n’ont pas un impact positif sur la consommation d’énergie, tous ne sont pas éligibles aux aides financières dédiées à la transition énergétique. Avant d’arrêter votre choix sur un système de chauffage, vérifiez comment le financer en tenant en compte de ces aides. En faisant les bons compromis, vous pourrez en ressortir gagnant !

Prime Énergie Sonergia

Accessible à tous, sans plafond de revenus, la prime énergie CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) est une aide financière majeure pour réduire le coût de vos travaux de rénovation. Le montant de la prime dépend de plusieurs facteurs : votre habitation, votre situation personnelle et la nature de vos travaux. Une condition supplémentaire est posée : que vos travaux soient réalisés par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Découvrez le montant de votre prime en 1 clic !

Je calcule ma prime

MaPrimeRénov’

Délivrée par l’Anah (Agence nationale de l’habitat), cette aide financière propose deux types de prise en charge selon la nature des travaux. Le premier concerne les travaux spécifiques et peut s’additionner à la Prime Énergie Sonergia. Le second couvre les travaux de rénovation d’ampleur et intègre automatiquement la prime CEE. Dans un souci de résultat, ce parcours bénéficie d’un accompagnement technique, administratif et financier.

Éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro est un dispositif de financement proposé par l’État. Ouvert à tous, sans plafond de revenus, il est cumulable avec la Prime Énergie Sonergia et MaPrimeRénov’. Grâce à lui, vous pouvez financer vos travaux sans payer d’intérêts.

TVA à 5,5 %

Avec son taux préférentiel, la TVA à 5,5 % réduit encore le coût de vos travaux. Elle vous permet d’acheter vos matériaux et vos équipements à prix réduit et de faire baisser le coût de la main d’œuvre que vous employez. À ne pas laisser passer !

Quid des aides locales ?

Pour réduire davantage le budget de vos travaux, vous pouvez aussi trouver un appui financier auprès des collectivités locales. Pour connaître les aides proposées par votre commune ou votre région, consultez l’outil de l’agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL) : toutes y sont recensées !

Pour la réalisation de vos travaux, faites appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) car la plupart des aides financières en font une condition d’éligibilité. Formé aux spécificités de la rénovation énergétique, et engagé dans une démarche respectueuse de l’environnement, le professionnel RGE vous apporte une garantie de résultat et de qualité !

Natacha, référente conformité réglementaire
Le chauffage en bref
  • Avant de changer de chauffage, pensez à améliorer l’isolation de votre logement.
  • Les systèmes de chauffage se répartissent entre chauffage central (toutes les pièces de la maison) et chauffage d’appoint (une à plusieurs pièces). Ils se distinguent par la source d’énergie qu’ils utilisent : air, biomasse, gaz, électricité, solaire.
  • Pour choisir votre chauffage, tenez compte de votre système actuel, de la source d’énergie souhaitée, ainsi que des contraintes d’installation et de coût.
  • Seuls les chauffages écologiques* vous donnent droit aux aides financières en vigueur.
*Pompes à chaleur aérothermique, pompes à chaleur géothermique, chaudières biomasses, systèmes solaires combinés, poêles à bûches, poêles à granulés.

Nos équipes répondent à vos questions

Après plus de 10 ans consacrés à la facilitation des travaux de rénovation énergétique, les postes d’économie d’énergie du logement et les aides financières de l’État n’ont plus de secret pour nous. Pour vous embarquer dans l’aventure des économies d’énergie, nous n’avons pas trouvé mieux que de vous partager nos connaissances !

Quel est le système de chauffage le plus économique ?

La pompe à chaleur air-eau est le système de chauffage central le plus économique à condition que le climat ne soit pas trop rigoureux. Sinon, c’est la chaudière biomasse, grâce à son combustible peu cher.

Quel chauffage choisir pour une maison de 100 m² ?

Vous avez le choix entre la pompe à chaleur, le système solaire combiné et la chaudière biomasse, des systèmes de chauffage central qui peuvent chauffer une maison de 100 m² avec une source d’énergie soit gratuite (la PAC avec l’air, le SSC avec le soleil), soit avec le combustible le moins cher du marché (le bois).

Quel chauffage d’appoint choisir ?

Le chauffage d’appoint le plus économique est le chauffage au bois : poêle à bûches ou à pellets. Le bois est en effet le combustible le moins cher du marché. Avec un poêle à bois dans votre intérieur, vous bénéficiez d’un appoint efficace et très esthétique pour votre intérieur !
Rédigé par : Stéphanie

Sensible aux enjeux de la transition écologique, Stéphanie se consacre à partager ses découvertes sur les travaux de rénovation énergétique. À travers ses articles, elle souhaite vous aider à faire des choix plus responsables pour votre logement et la planète.

Plus de conseils pour vous aider à rénover