Accueil » Nos conseils travaux » Combien coûte le remplacement d’une chaudière au fioul ?

Combien coûte le remplacement d’une chaudière au fioul ?

Votre chaudière au fioul est défectueuse ou vous cherchez une solution plus écologique pour chauffer votre logement ? Les pompes à chaleur, les chaudières biomasse et les systèmes solaires combinés sont tous d'excellentes options pour remplacer votre chauffage au fioul. Découvrez combien coûte leur installation et quelles sont les aides pouvant faire baisser le budget de vos travaux.
Temps de lecture : 8 min
Rédigé par : S.

Par quoi remplacer une chaudière au fioul ?

Pour changer votre chaudière au fioul et investir dans un système de chauffage plus écologique, plusieurs solutions s’offrent à vous… Selon les spécificités de votre logement et la situation géographique de votre habitat, vous pouvez installer une pompe à chaleur, une chaudière biomasse ou un système solaire combiné.

Pompe à chaleur

Pompe à chaleur

Chaudière biomasse

Chaudière biomasse

Système solaire combiné

Système solaire combiné

Les pompes à chaleur (PAC) sont des systèmes de chauffage qui puisent les calories dans l’air extérieur, le sol ou l’eau. Elles conduisent cette chaleur dans votre intérieur (PAC air-air) ou la transfèrent à l’eau du circuit existant de chauffage central (PAC air-eau, PAC géothermique ou hydrothermique).

Le principal avantage des pompes à chaleur ? Leur utilisation d’une énergie 100 % gratuite, illimitée et disponible. L’inconvénient ? Leur moindre rendement lorsque les températures deviennent négatives, même si l’appoint électrique intégré prend le relais.

La chaudière biomasse se différencie de votre chaudière au fioul par son combustible, mais son fonctionnement reste identique. Elle est alimentée le plus souvent par du bois sous la forme de bûches, de granulés ou de plaquettes. Ses points forts sont à chercher dans son combustible peu cher et son excellent rendement.
Le système solaire combiné utilise les calories des rayons du soleil pour chauffer votre intérieur et produire de l’eau chaude sanitaire. Il fonctionne à l’aide de panneaux thermiques reliés à un ballon d’eau chaude chargé de redistribuer la chaleur.

Son intérêt réside dans l’utilisation d’une énergie gratuite et renouvelable, disponible au Nord comme au Sud. Seul bémol, il ne peut subvenir à tous vos besoins domestiques. Vous devez donc prévoir un appoint qui permette de pallier ce déficit.

 

Le coût global moyen d’un nouveau système de chauffage

Le prix du remplacement de votre chaudière au fioul comprend le coût d’achat de votre nouvel équipement et de son installation. Vous devez aussi ajouter le coût de l’opération de dépose de votre cuve à fioul qui varie entre 1 000 et 2 000 €. Comparez les prix des meilleures options de chauffage avant d’arrêter votre choix…

Le prix de l’équipement

Le prix varie en fonction du type de pompe à chaleur (PAC), du modèle de chaudière biomasse ou du système solaire combiné (SSC) choisi. Le dimensionnement de l’équipement, sa puissance et son rendement influent aussi sur ce prix. Les fonctionnalités souhaitées font aussi grimper leur coût d’acquisition.

  • PAC air-air : 7 000 à 10 000 €
  • PAC air-eau : 10 000 à 18 000 €
  • PAC géothermique ou hydrothermique : 10 000 à 18 000 €
  • Chaudière à plaquettes forestières : 3 000 à 20 000 €
  • Chaudière à granulés avec chargement manuel : 8 000 à 20 000 €
  • Chaudière à granulés avec chargement automatique : 15 000 à 25 000 €
  • Système solaire combiné : 15 000 à 20 000 €

Le tarif de la pose

Ici encore, le tarif varie en fonction de l’équipement de chauffage à installer. Le prix sera plus ou moins élevé selon le type de PAC que vous installez. Comptez en moyenne : 1 500 à 3 000 € de main d’œuvre pour l’installation d’une pompe à chaleur air-air ou d’une pompe à chaleur air-eau ; entre 1 500 et 6 000 € pour l’installation d’une PAC géothermique.

Vous préférez installer une chaudière biomasse ou un système solaire combiné ? Comptez entre 500 et 2 000 € de main d’œuvre pour la première, 2 000 à 4 000 € pour la seconde.

Pensez à demander au moins 3 devis avant de choisir le professionnel qui réalisera vos travaux. Le prix de remplacement de votre chaudière au fioul par une pompe à chaleur, une chaudière au bois ou un système solaire combiné peut en effet différer selon l’artisan choisi. Il s’agit pour vous de trouver la meilleure solution au prix le moins cher !

 

Les aides financières pour remplacer une chaudière fioul

Vous êtes décidé à remplacer votre vieille chaudière par un système de chauffage écologique ? De nombreuses aides financières sont à votre disposition pour financer votre projet. Par chance, elles peuvent se combiner entre elles et s’associer à d’autres dispositifs comme l’éco-prêt à taux zéro et la TVA réduite. Découvrez comment en profiter…

Prime Énergie Sonergia : une prime bonifiée pour le chauffage

Le coup de pouce chauffage est une prime énergie bonifiée, versée dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE). Elle donne accès à des primes revalorisées pour le changement d’une chaudière et pour le remplacement d’une chaudière au fioul, gaz ou charbon (autre que les modèles à condensation) par un système de chauffage fonctionnant aux énergies renouvelables. De quoi faire baisser le prix de remplacement de votre équipement.

Vous pouvez bénéficier de cette prime en tant que propriétaire ou locataire (à condition d’avoir l’accord de votre bailleur) pour une maison individuelle ou un appartement de plus de 2 ans d’ancienneté. Le montant alloué dépend de la nature de vos travaux, des ressources de votre foyer et de votre lieu de résidence. Les ménages modestes reçoivent une somme plus importante, comprise entre 4 000 et 5 000 € selon la nature du nouvel appareil installé.

Primes coup de pouce chauffage

MaPrimeRénov’ : une subvention pour la dépose et l’installation

MaPrimeRénov’ est une subvention de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) qui peut financer des opérations de rénovation isolées ou une rénovation d’ampleur.

La rénovation par geste pour déposer et remplacer une chaudière fioul

Dans ce cadre, MaPrimeRénov’ peut soutenir l’installation d’un nouvel équipement de chauffage et/ou de production d’eau chaude sanitaire en remplacement d’une chaudière au fioul ou utilisant un autre combustible, la dépose d’une cuve à fioul ou un geste d’isolation thermique. L’objectif majeur de ce dispositif ? Réduire l’utilisation des combustibles fossiles et privilégier les sources d’énergie les plus durables.

Avec cette aide financière, vous pouvez toucher jusqu’à 11 000 € pour l’installation d’une pompe à chaleur géothermique, 10 000 € pour la pose d’une chaudière biomasse à alimentation automatique, 1 200 € pour une dépose de cuve à fioul.

Subventions MaPrimeRénov' pour le chauffage

La rénovation d’ampleur pour le changement de chauffage et plus encore

MaPrimeRénov’ peut aussi subventionner la rénovation d’ampleur, ce qui implique d’entreprendre deux opérations d’isolation et l’installation d’un système de ventilation mécanique contrôlée, en plus du remplacement d’une chaudière au fioul, charbon ou gaz. L’une des conditions d’éligibilité est de réaliser deux sauts de classe DPE post-travaux.

Avec cette subvention de l’État, vous pouvez toucher jusqu’à 70 000 €. Ce montant maximum est atteint sous réserve que vos travaux permettent quatre sauts de classe DPE et que les revenus de votre foyer appartiennent à la catégorie des ménages les plus modestes.

Pour toucher une subvention de l’Anah, vous devez faire une demande pour un logement occupé à titre de résidence principale dont l’ancienneté est de 15 ans sur le sol métropolitain, et de 2 ans en Outre-Mer (rénovation par geste uniquement). Vos travaux doivent être réalisés par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE).

Vous changez votre ancien équipement fonctionnant au fioul et faites une dépose de la cuve en simultané ? Vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov pour un logement de plus de 2 ans d’ancienneté seulement.

Steffi, référente conformité réglementaire

Éco-PTZ

Pour le remplacement complet, avec la dépose de votre chaudière au fioul, si les aides publiques ne suffisent pas, vous pouvez souscrire un éco-prêt à taux 0. Accessible sans condition de ressources, ce prêt sert à financer le reste à charge de vos travaux de rénovation énergétique, après déduction de la Prime Énergie Sonergia et/ou MaPrimeRénov’.

Selon la nature du projet, le montant emprunté peut atteindre jusqu’à 50 000 € (rénovation globale) ou 30 000 € (rénovation par geste) avec une durée maximale de remboursement de 20 ans.

TVA à 5,5 %

L’État encourage les travaux de rénovation énergétique en réduisant les coûts de remplacement de votre chaudière classique au fioul avec un taux réduit de TVA à 5,5 %. Cette TVA réduite s’applique à l’achat des équipements et à la main d’œuvre, à condition que les prestations soient facturées par un professionnel.

 

Le prix de remplacement d’une chaudière au fioul en bref
  • Misez sur les énergies renouvelables pour remplacer votre chaudière au fioul.
  • Pompe à chaleur, chaudière biomasse ou système solaire combiné : à vous de choisir !
  • Profitez des aides financières en vigueur pour réduire les coûts de remplacement de votre chaudière au fioul : Prime Énergie Sonergia, MaPrimeRénov’, Éco-PTZ et TVA à 5,5 %.
  • À la clé, des économies d’énergie substantielles et plus de confort chez vous !

 

Nos équipes répondent à vos questions

Est-il rentable de remplacer une chaudière au fioul par une pompe à chaleur ?

L’achat d’une pompe à chaleur représente un investissement conséquent. La pompe à chaleur permet toutefois de faire des économies d’énergie importantes grâce à son utilisation d’une énergie gratuite et illimitée, l’air, et d’une faible quantité d’électricité. Son installation est donc rentable sur le long terme.

Est-il autorisé d’installer une nouvelle chaudière au fioul ou au charbon ?

Non, depuis le 1er juillet 2022, il est interdit d’installer une chaudière neuve au fioul ou au charbon en raison de leur caractère très polluant. En revanche, les chaudières déjà en fonctionnement peuvent continuer à être utilisées, entretenues et réparées.

Les chaudières fonctionnant avec du biocombustible peuvent-elles être installées ?

Oui, les nouveaux équipements de chauffage utilisant du biocombustible sont conformes à la réglementation. Le biofioul est aussi autorisé s’il se compose de F10 ou F20 et d’huile de colza (de 10 à 20 %).
Rédigé par : Stéphanie

Sensible aux enjeux de la transition écologique, Stéphanie se consacre à partager ses découvertes sur les travaux de rénovation énergétique. À travers ses articles, elle souhaite vous aider à faire des choix plus responsables pour votre logement et la planète.

Plus de conseils pour vous aider à rénover