Accueil » Actualités » Le b.a.-ba de l’énergie solaire

Le b.a.-ba de l’énergie solaire

L'énergie solaire est une énergie d'avenir... Vous avez raison de vous y intéresser ! Découvrez comment elle peut couvrir en tout ou partie vos besoins domestiques et vous faire économiser sur vos factures. Et si vous êtes déjà convaincu de sa rentabilité, vérifiez l'éligibilité de votre installation solaire aux aides financières en vigueur...
Temps de lecture : 6 min
Rédigé par : S.

L’énergie solaire, pourquoi l’utiliser ?

Comme vous le savez, l’énergie solaire fait partie de la grande famille des énergies renouvelables. Sa matière première est le rayonnement solaire, capté par des panneaux solaires intégrés au toit des habitations ou des carports ou posés au sol, dans les jardins.

Cette énergie très accessible est utilisée pour deux usages principaux :

  • la production d’électricité (énergie photovoltaïque) ;
  • la production de chaleur (énergie solaire thermique).

Écologique, car elle n’émet pas de gaz à effet de serre, elle est une source d’énergie de plus en plus prisée par les particuliers.

Les avantages de l’énergie solaire

Vous avez tout intérêt à utiliser l’énergie solaire pour couvrir vos besoins domestiques. Découvrez quels sont les principaux avantages de cette source d’énergie.

Une baisse de vos factures d’énergie

Les panneaux solaires thermiques font baisser vos factures d’eau chaude sanitaire et de chauffage, tandis que les panneaux photovoltaïques réduisent votre facture d’électricité. Les panneaux hybrides, quant à eux, vous font faire des économies sur tous les fronts.

Une source de revenu supplémentaire

Grâce au système d’obligation d’achat mis en place pour le photovoltaïque, vous pouvez injecter votre surplus d’électricité sur le réseau public et le revendre à un acheteur à un prix fixé par la loi. De quoi arrondir vos fins de mois.

Une réduction de votre empreinte carbone

En consommant moins d’électricité ou de combustible fossile (gaz, fioul), vous réduisez vos émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique. La planète s’en porte mieux !

Une plus-value sur votre bien immobilier

Vos panneaux solaires augmentent la valeur de votre logement. La valeur verte des logements prend de plus en plus d’importance, comme en témoigne le poids que prend l’étiquette énergétique dans la vente ou la location.

Les inconvénients du solaire

Tout équipement a ses avantages mais aussi ses inconvénients. Les installations solaires ne font pas exception même si leurs inconvénients restent très modérés au vu des avantages qu’elles procurent.

  • Une dépendance à la météo : l’ensoleillement est nécessaire à la productivité de vos panneaux solaires, qu’ils soient thermiques, photovoltaïques ou hybrides. Par temps nuageux, la production de vos panneaux est donc plus faible. Vous devenez donc dépendant aux conditions météorologiques.
  • Une autonomie pas totale : vous ne pouvez pas couvrir tous vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage ou électricité avec vos panneaux… Pour l’électricité aucun problème, vous êtes raccordé au réseau public. Pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage, prévoyez une solution d’appoint.
  • Un coût d’investissement élevé : les panneaux solaires restent coûteux. Comptez entre 7 000 (panneaux thermiques et photovoltaïques) et 22 000 € (solarothermique) pour une installation solaire. Le point positif, c’est qu’ils sont rentabilisés en une dizaine d’années seulement !

 

Quels sont les différents types d’énergie solaire ?

Le soleil peut vous fournir de la chaleur et/ou de l’électricité. Les équipements ne sont pas les mêmes suivant le type d’énergie souhaitée. Explorez les différentes options qui s’offrent à vous pour couvrir les besoins de votre logement…

Panneaux solaires thermiques

Les panneaux thermiques
pour la chaleur

Photovoltaïque

Les panneaux photovoltaïques
pour l’électricité

Panneaux solaires hybrides

Les panneaux hybrides
pour tous les besoins

Les panneaux thermiques ou capteurs solaires piègent les calories présentes dans les rayons du soleil pour produire de la chaleur. Cette chaleur est ensuite acheminée jusqu’à votre circuit d’eau chaude sanitaire ou à vos appareils de chauffage grâce à un fluide caloporteur. Certains systèmes ne produisent que de l’eau chaude sanitaire (chauffe-eau solaire), tandis que d’autres peuvent aussi chauffer votre logement (système solaire combiné). À vous de choisir selon votre projet !

Et l’énergie solaire thermodynamique ?

Vous en avez peut-être entendu parler, l’énergie solaire thermodynamique est aussi une forme d’énergie thermique. Sa spécificité ? Elle utilise des miroirs pour concentrer les rayons du soleil afin qu’ils chauffent le fluide caloporteur. En raison de la température élevée que peut atteindre le fluide caloporteur dans cette configuration, le thermodynamique est plutôt réservé aux sites industriels. En tant que particulier, vous pouvez l’oublier…

C’est la méthode de production d’énergie solaire la plus connue. Les panneaux photovoltaïques, à ne pas confondre avec les panneaux thermiques, fournissent de l’électricité. Ils transforment la lumière du soleil en courant électrique continu. Grâce à un onduleur, ce courant électrique continu est converti en courant électrique alternatif. Il devient alors compatible avec le réseau de distribution d’électricité et avec le circuit électrique de votre maison.
Ces panneaux hybrides, dits mixtes, réunissent les deux types de production d’énergie solaire en une seule solution. Polyvalents, ils servent tous vos besoins domestiques mais tout de même pas à 100 % : vous ne pourrez pas couvrir toutes vos demandes en eau chaude sanitaire, chauffage et électricité ! Leur point fort tient à leur rendement supérieur en comparaison à une installation photovoltaïque classique.

 

Quels sont les différents usages de l’énergie solaire ?

Pour savoir quelle installation solaire privilégier, vous devez savoir quelle utilisation de l’énergie vous souhaitez faire. Une installation thermique ne vous offre pas les mêmes possibilités qu’une installation photovoltaïque. Vous avez aussi l’option de l’installation hybride. Le point sur les différents usages possibles…

L’autoproduction thermique et/ou électrique

En principe, c’est le premier usage envisagé par les particuliers. Vous souhaitez subvenir vous-même à vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et/ou électricité. C’est une excellente manière de réduire votre dépendance aux énergies fossiles et à l’électricité, des énergies qui vous coûtent chers… Ce que vous offre l’utilisation de votre énergie solaire ? Une réduction de vos factures d’énergie et une démarche respectueuse de l’environnement.

L’autoconsommation électrique totale

Vous rêvez d’autoconsommation totale ? C’est possible grâce au stockage de l’énergie solaire ! Pour être 100 % autonome en électricité, vous devez installer des batteries qui vous permettront de la stocker et de l’utiliser à n’importe quel moment de la journée.

Les périodes de production coïncident avec les périodes d’ensoleillement. Sans batteries, vous ne produisez plus d’électricité la nuit ou par temps couvert, ce qui peut s’avérer problématique. Avec les batteries, plus de souci. Le bémol ? Leur prix. Le coût d’une installation photovoltaïque de petite puissance peut être multiplié par deux.

La revente du surplus d’électricité 

Vos panneaux produisent plus d’énergie que vous n’en consommez ? Évitez de gaspiller car ce surplus peut vous rapporter. Vous pouvez en effet le vendre à EDF en adressant une demande de raccordement à Enedis.

Le tarif d’achat de votre électricité est fixé par arrêté chaque trimestre. Le contrat s’arrête automatiquement après 20 ans. Vous aurez alors le choix d’installer une batterie pour stocker votre excédent d’électricité, de l’injecter gratuitement dans le réseau public ou de souscrire à un nouveau contrat d’achat auprès d’un fournisseur d’électricité. Une solution toujours intéressante pour votre porte-monnaie !

Vous avez aussi la possibilité de stocker votre surplus d’électricité sur batterie virtuelle. Comme un compte épargne électricité, ce système va mémoriser la quantité d’électricité que vous injectez sur le réseau public de façon à ce que vous puissiez la consommer gratuitement ou presque lorsque vous en aurez besoin.

Adrien, référent technique rénovation

 

Quelles aides financières pour les panneaux solaires ?

L’installation de panneaux solaires ne vous donne pas droit aux dispositifs d’aide mis en place par l’État pour accompagner la transition énergétique, excepté la TVA à 5,5 %. Seul le financement des équipements qui y sont raccordés tels que le chauffe-eau solaire et le système solaire combiné est pris en charge. En revanche, vous pouvez prétendre à la prime à l’autoconsommation pour l’installation de panneaux solaires photovoltaïques.

TVA à 5,5 % pour tous les panneaux solaires

Avec son taux préférentiel, la TVA réduite à 5,5 % réduit encore le coût de vos travaux. Elle vous permet d’acheter vos matériaux et vos équipements à prix réduit et de faire baisser le coût de la main d’œuvre que vous employez. À ne pas laisser passer !

Prime à l’autoconsommation pour le photovoltaïque

Vous installez des panneaux solaires pour votre propre consommation d’électricité ? Si vous ne consommez pas toute votre électricité et que vous revendez votre surplus, vous avez droit à la prime à l’autoconsommation. Dans ce cas de figure, vous pouvez recevoir jusqu’à 510 € par kWc, soit un total de 1 530 € pour un projet de 3 kWc. Une aide non négligeable dont le montant varie en fonction de la puissance de l’installation photovoltaïque.

Quid des aides locales ?

Pour réduire davantage le budget de vos travaux, vous pouvez aussi trouver un appui financier auprès des collectivités locales. Pour connaître les aides proposées par votre commune ou votre région, consultez l’outil de l’agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL) : toutes y sont recensées !

 

L’énergie solaire en bref 
  • L’énergie solaire est une source d’énergie gratuite et inépuisable accessible à tous.
    Elle peut fournir de l’électricité et/ou de la chaleur.
  • Les panneaux thermiques vous fournissent de l’eau chaude sanitaire (chauffe-eau solaire individuel) mais aussi du chauffage (système solaire combiné).
  • Les panneaux photovoltaïques vous procurent de l’électricité.
  • Les panneaux hybrides vous fournissent à la fois de la chaleur et de l’électricité.
  • Pour financer votre installation, pensez à la Prime Énergie Sonergia et à MaPrimeRénov’.
  • Faites appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour installer votre équipement solaire. C’est une condition pour toucher vos primes !

 

Nos équipes répondent à vos questions

Après plus de 10 ans consacrés à la facilitation des travaux de rénovation énergétique, les postes d’économie d’énergie du logement et les aides financières de l’État n’ont plus de secret pour nous. Pour vous embarquer dans l’aventure des économies d’énergie, nous n’avons pas trouvé mieux que de vous partager nos connaissances !

Comment utiliser l’énergie solaire dans la maison ?

Elle peut être utilisée pour tous vos usages domestiques : l’alimentation de tous vos équipements électriques grâce au photovoltaïque, mais aussi chauffage et production d’eau chaude sanitaire grâce au solaire thermique.

Pour faire tout cela à la fois, installez à la fois des panneaux photovoltaïques et des panneaux solaires thermiques ou bien des panneaux solaires hybrides qui produisent à la fois de l’électricité et de la chaleur.

Quels sont les deux inconvénients de l’énergie solaire ?

Le premier inconvénient de l’énergie solaire, c’est qu’elle n’est pas productive la nuit.
Le second, c’est que sa production est plus faible en hiver alors que les besoins en éclairage et en chauffage sont plus importants durant cette période.

Comment stocker de l’énergie solaire ?

Aujourd’hui, les meilleures solutions pour stocker l’énergie photovoltaïque sont :

  • la batterie physique avec laquelle vous mettez de côté pour plus tard l’électricité que vous avez produite mais pas consommée ;
  • la batterie virtuelle qui comptabilise la quantité d’énergie que vous n’avez pas consommée et que vous avez donc renvoyée dans le réseau : vous pourrez consommer une quantité équivalente provenant du réseau quand vous le souhaitez.
Rédigé par : Stéphanie

Sensible aux enjeux de la transition écologique, Stéphanie se consacre à partager ses découvertes sur les travaux de rénovation énergétique. À travers ses articles, elle souhaite vous aider à faire des choix plus responsables pour votre logement et la planète.

Plus de conseils pour vous aider à rénover