Accueil » Nos conseils travaux » Quel est le prix de rachat de l’électricité photovoltaïque en 2024 ?

Quel est le prix de rachat de l’électricité photovoltaïque en 2024 ?

Vous pouvez vendre votre production d'énergie solaire au tarif de rachat de l'électricité photovoltaïque. Comme les économies réalisables grâce à cette énergie renouvelable, la vente de votre électricité vous aidera à rentabiliser votre installation photovoltaïque. Le tarif de vente évolue souvent. Découvrez à combien il s'élève en 2024 !
Temps de lecture : 6 min
Rédigé par : M.

Qu’est-ce que le rachat de l’électricité photovoltaïque ?

Le tarif de rachat de l’électricité a été mis en place par l’État dans le cadre du dispositif de l’obligation d’achat. Le principe est simple : un acheteur obligé (souvent EDF Obligation d’Achat) est contraint de racheter l’électricité produite par vos panneaux photovoltaïques.

Produire votre propre électricité vous permet de revendre votre production. Une bonne solution pour vous constituer un complément de revenus ! Pour votre projet photovoltaïque, vous avez le choix entre plusieurs systèmes pour vendre votre électricité : l’autoconsommation avec revente du surplus et la revente totale.

L’auto-consommation avec revente du surplus

Avec ce système, l’électricité photovoltaïque sert à alimenter en priorité votre logement. Résultat, vous faites des économies sur vos factures d’électricité en limitant votre recours au réseau. Le reste de votre production est envoyé sur le réseau de distribution. En échange, vous recevez un revenu complémentaire.

La revente totale

Ici, c’est l’intégralité de l’électricité que vous produisez qui est envoyée sur le réseau. Il n’y a donc pas d’autoconsommation permettant de réduire vos factures d’énergie. Le rachat de l’électricité représente, en revanche, un complément de rémunération. Cette option est souvent choisie pour une résidence secondaire ou par les propriétaires qui mettent leur logement en location.

 

À quel prix EDF rachète le kWh d’électricité photovoltaïque ?

Le montant du kWh d’électricité photovoltaïque varie selon le système que vous avez choisi pour votre installation (autoconsommation avec revente du surplus ou revente totale) et de sa puissance. Prenez connaissance des tarifs de rachat en 2024 !

En autoconsommation avec vente du surplus

Si vous choisissez la revente partielle, votre tarif de rachat sera moins élevé qu’en revente totale. C’est toutefois cette configuration qui est la plus répandue aujourd’hui chez les particuliers. Elle a l’avantage de vous faire gagner en indépendance vis-à-vis du réseau de distribution national, ce qui n’est pas le cas de la vente totale. Vous êtes donc, en partie, protégé de la fluctuation des prix de l’électricité grâce à votre énergie solaire !

Voici les prix de l’électricité au tarif* d’achat photovoltaïque si vous êtes en autoconsommation avec vente du surplus :

La puissance de votre installation solaire dépend de l’ensoleillement dans votre région, des contraintes à respecter pour la pose des panneaux (exposition et inclinaison de la toiture), ainsi que des habitudes de consommation de votre foyer. Notez qu’une puissance de 9 kWc est déjà très importante pour un particulier.

Le tarif de rachat est plus élevé pour les petites puissances. Le gouvernement souhaite ainsi vous encourager à choisir une installation solaire qui convient à vos besoins. Avec ce montant dégressif, l’idée est d’éviter les systèmes photovoltaïques surdimensionnés pour mieux répartir les fonds disponibles des aides à la transition énergétique.

Adrien, référent technique rénovation

En vente totale

Vous l’aurez compris, avec la vente totale de votre production photovoltaïque, l’intégralité de votre électricité est revendue.

Voici le prix de l’électricité au tarif** d’achat photovoltaïque si vous êtes dans ce cas de figure :

Tarif d'achat photovoltaïque en vente totale

*Tarifs du 2ème trimestre 2024.
**Tarifs du 2ème trimestre 2024.

 

Comment évoluent les tarifs de rachat de l’électricité photovoltaïque ?

Les tarifs de rachat de l’électricité photovoltaïque évoluent chaque trimestre en fonction de plusieurs critères. Explications…

Un arrêté tarifaire de la CRE

Une évolution des tarifs de rachat est prévue tous les 3 mois. C’est la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) qui les définit par arrêté tarifaire. Pour établir ce montant, la CRE se fonde sur plusieurs paramètres, comme le nombre de demandes de raccordement d’installation photovoltaïques effectuées au trimestre précédent. Puisque les tarifs de rachat sont modifiés chaque trimestre, le prix auquel vous revendez votre énergie solaire dépend de la date à laquelle vous installez vos panneaux (date du raccordement).

Notez qu’il y a un mois de décalage entre les trimestres des tarifs d’achat et les trimestres civils. Le 1er trimestre commence donc au 1er février.

Steffi, référente conformité réglementaire

Un tarif fixe sur 20 ans

Même si le prix de rachat est modifié chaque trimestre, vous bénéficiez d’un tarif fixe à partir du moment où vous avez souscrit à votre contrat d’obligation d’achat. Sur 20 ans, EDF OA (EDF Obligation d’Achat) ou un autre acheteur agréé, assure le rachat de votre électricité au même prix.

 

Quelles conditions pour revendre de l’électricité photovoltaïque ?

Vous le savez maintenant, pour revendre votre électricité, vous devez choisir l’autoconsommation avec vente du surplus ou la revente totale. Votre installation doit aussi respecter certaines conditions et quelques démarches sont à réaliser. Découvrez lesquelles !

Les conditions d’installation

Pour revendre votre électricité, vos panneaux solaires doivent être posés sur un support. Souvent, il s’agit d’une toiture (celle de votre maison, d’un hangar, d’une pergola ou d’une ombrière, par exemple). Par conséquent, avec des capteurs solaires installés au sol, vous ne pourrez pas vendre votre production.

Pensez à faire appel à un installateur RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). C’est une condition pour bénéficier des différentes aides à la rénovation énergétique. En installant vous-même vos panneaux solaires, vous n’êtes en effet pas éligible aux divers dispositifs d’aides financières, comme le tarif de rachat.

Un raccordement au réseau Enedis

Vendre votre propre électricité nécessite un raccordement au réseau électrique. Vous devez donc effectuer une demande de raccordement auprès d’Enedis, le gestionnaire de réseau. C’est souvent l’installateur qui se charge de cette démarche.

Un contrat d’obligation d’achat solaire avec EDF OA

Souscrire un contrat d’obligation d’achat avec EDF OA (ou un autre acheteur agréé) est aussi nécessaire pour revendre votre production. Vous n’avez pas de démarche particulière à effectuer, le gestionnaire de réseau se met en lien avec EDF OA suite à votre demande de raccordement.

Une fois que la mise en service de votre installation est effectuée, vous pouvez signer votre contrat de rachat et le renvoyer à EDF OA.

Vous serez payé un an après la date de la mise en service. Pour recevoir le montant lié à la vente de votre électricité, vous devez relever votre compteur et éditer une facture en ligne depuis votre espace client EDF OA.

Steffi, référente conformité réglementaire

 

Le tarif 2024 de rachat de l’électricité photovoltaïque en bref
  • La vente de votre électricité photovoltaïque vous offre un complément de revenus et rentabilise votre investissement.
  • Vous pouvez choisir de revendre la totalité ou le surplus de votre production.
  • Les tarifs de rachat sont révisés chaque trimestre par la CRE.
  • Une fois que vous avez souscrit à un contrat d’obligation d’achat, votre tarif de rachat reste fixe sur 20 ans.

 

Nos équipes répondent à vos questions

Est-ce rentable de vendre son électricité ?

Installer des panneaux solaires représente un coût non négligeable. Une telle installation vous permet toutefois d’obtenir un retour sur investissement. Avec la revente (totale ou partielle) de votre production, vous rentabiliserez plus vite votre achat.

Est-il préférable de consommer directement l’énergie ou de la revendre à EDF ?

L’autoconsommation totale est aussi une possibilité pour votre projet photovoltaïque. Sachez toutefois que vos panneaux solaires produisent plus que les besoins de votre foyer. Selon l’ADEME (l’Agence de la transition écologique), vous ne consommerez que 40 à 60 % de votre production solaire sur une année. Il est donc intéressant de revendre le surplus d’électricité afin qu’il soit aussi valorisé.

Comment bénéficier de la prime à l’investissement ?

L’autoconsommation avec vente du surplus vous permet aussi de bénéficier de la prime à l’investissement (ou prime à l’autoconsommation). Ce n’est pas le cas de la revente totale ou de l’autoconsommation totale. Cette aide du gouvernement vous permettra de rentabiliser encore plus vite votre investissement initial.

Bonne nouvelle, vous pouvez bénéficier d’autres dispositifs d’aides financières pour vos panneaux photovoltaïques : la TVA à 10 % et l’exonération d’impôts sur les revenus générés par la vente de votre électricité (si votre installation ne dépasse pas 3 kWc).

Rédigé par : Marlène

Passionnée par les questions liées à la préservation de l’environnement et la transition écologique, Marlène s’est spécialisée dans la rénovation énergétique. Attentive aux réglementations en vigueur, elle a à cœur de vous guider pour rendre votre logement plus efficient.

Plus de conseils pour vous aider à rénover