Accueil » Actualités » L’audit énergétique : la clé d’une rénovation performante

L’audit énergétique : la clé d’une rénovation performante

Savez-vous qu'un audit énergétique peut vous aider à identifier les travaux nécessaires dans votre logement ? S'il est une étape obligatoire à certains projets, il est aussi une aide utile pour faire avancer la rénovation énergétique de votre logement. Découvrez tout ce qu'il peut vous apporter et comment le réaliser...
Temps de lecture : 6 min
Rédigé par : S.
Dans cet article

Audit énergétique : de quoi s’agit-il ?

Pour bien comprendre ce qu’est l’audit énergétique, vous devez savoir qu’il a été institué dans le cadre de la loi Climat et Résilience. C’est elle qui porte la lutte contre le dérèglement climatique et le renforcement de la résilience face à ses effets. Voyons en quoi il consiste…

L’audit énergétique : petite définition

L’audit énergétique est une méthode d’évaluation détaillée de la performance énergétique et environnementale d’un logement qui va au-delà de la simple évaluation de la consommation d’énergie. Il identifie les points de déperdition thermique, examine l’isolation thermique, le système de chauffage, la production d’eau chaude sanitaire et l’état de la ventilation.

Mais il ne s’arrête pas au simple constat des points forts et des points faibles de votre logement.
Il propose des recommandations de travaux pour en améliorer la performance énergétique !

Le contenu de l’audit réglementaire

Savez-vous que l’audit énergétique peut comprendre une dizaine, voire une centaine de pages ? C’est une mine d’informations sur la situation énergétique de votre logement et sur les travaux de rénovation à effectuer en priorité pour corriger ses défaillances thermiques les plus importantes. Voici les informations contenues dans l’audit :

  • une estimation de la performance de votre habitation avant travaux ;
  • un schéma de répartition des déperditions thermiques de votre logement ;
  • deux propositions de travaux de rénovation efficaces (au minimum) ;
  • un parcours de travaux découpé en une ou plusieurs étapes pour chaque proposition ;
  • une évaluation du coût des travaux de rénovation recommandés ;
  • des informations propres à votre logement : conditions d’aération et de ventilation du bâtiment avant travaux et traitement satisfaisant des interfaces lors de chaque étape de rénovation.

Audit énergétique ou DPE : lequel privilégier ?

Vous n’avez pas à privilégier l’un ou l’autre car ils répondent à des objectifs différents et des besoins complémentaires. L’audit énergétique fournit une évaluation beaucoup plus pointue que le diagnostic de performance énergétique (DPE) car son objectif est de proposer des pistes d’amélioration de l’efficacité énergétique de votre bien.

Le DPE, quant à lui, offre une vision générale de la performance énergétique de votre logement à l’appui d’une note énergétique allant de A à G. Son but est avant tout informatif.

 

Pourquoi réaliser un audit pour sa maison ou son appartement ?

L’audit énergétique est le résultat d’analyses poussées, réalisées par un auditeur certifié. La mise en regard de la performance énergétique de votre habitation et de parcours de travaux efficaces est un excellent point de départ pour vos projets de rénovation énergétique quels qu’ils soient…

Rénovation globale

Vous n’avez qu’à suivre les recommandations de travaux proposées par l’audit énergétique pour améliorer la performance énergétique de votre maison ou de votre appartement. En vous projetant sur une rénovation globale, vous n’avez même pas à faire un choix. Grâce à ce diagnostic, vous avez aussi une idée précise du budget qu’il vous faudra y allouer !

Économies d’énergie

Le document cible tous les postes de déperdition thermique de votre logement. Il devient facile pour vous d’identifier les travaux qui feront le plus baisser votre consommation d’énergie et ainsi vous faire économiser sur vos factures de chauffage et de climatisation.

Valorisation immobilière

Un logement efficace sur le plan énergétique est plus attrayant pour les potentiels acquéreurs. L’audit énergétique donne une image claire de la consommation énergétique de votre bien et de son impact environnemental. Les recommandations de travaux peuvent aussi être un argument de vente majeur.

 

Quand est-ce que l’audit est obligatoire ?

La réalisation d’un audit énergétique réglementaire est obligatoire pour bénéficier de l’une des aides financières MaPrimeRénov’ ainsi que pour vendre un logement de classe F ou G, ou, pour le dire autrement, pour vendre une passoire thermique. Apprenez-en plus sur les circonstances dans lesquelles vous devez effectuer un audit…

Rénovation globale avec MaPrimeRénov’

Vous êtes décidé à vous lancer dans une rénovation d’ampleur dans votre logement ? Vous devez savoir que pour toucher l’aide financière de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), vous n’aurez pas d’autre choix que de réaliser un audit énergétique réglementaire. Le parcours accompagné MaPrimeRénov’ en fait un instrument de pilotage de la rénovation énergétique.

En adressant une demande à l’Anah, vous souscrivez automatiquement à un accompagnement complet mené par Mon Accompagnateur Rénov’ dont la prestation intègre l’audit énergétique. Selon les revenus de votre ménage, il sera financé en partie par l’Anah.

Vous sollicitez une prime pour une seule opération de rénovation ou un petit bouquet de travaux ? Vous pouvez choisir de faire un audit énergétique même s’il n’est pas requis dans ce contexte. Un tel audit peut vous aider à définir vos travaux prioritaires. Si vous ne réalisez qu’une seule opération de rénovation énergétique, sachez que MaPrimeRénov’ peut prendre en charge une partie du coût de votre audit énergétique.

Natacha, référente conformité réglementaire

Vente d’un logement qualifié de passoire énergétique

Depuis le 1er avril 2023, la vente d’un logement de classe F ou G n’est plus possible sans une présentation de l’audit énergétique au futur acquéreur afin de le sensibiliser aux questions écologiques et énergétiques. Vous êtes concerné par cette obligation si vous comptez vous séparer d’un bien immobilier situé en France métropolitaine dont vous êtes l’unique propriétaire. Sont concernées :

  • les maisons individuelles identifiées comme des passoires thermiques au sens du DPE ;
  • les immeubles composés de plusieurs logements de classe F ou G.

Votre habitation se trouve en Outre-mer ? Vous échappez pour l’instant à cette obligation… mais pas pour très longtemps puisque l’audit énergétique réglementaire deviendra aussi obligatoire pour vous à partir du 1er juillet 2024.

Véritable outil d’incitation à la rénovation énergétique, cette mesure va peu à peu s’étendre aux logements de classes E et D dont les performances énergétiques ne permettent pas d’atteindre les objectifs de sobriété énergétique. Vous serez dans l’obligation de fournir un audit énergétique pour vendre :

  • une habitation classée E de Métropole à partir du 1er janvier 2025 ;
  • une habitation classée E d’Outre-Mer à partir du 1er janvier 2028 ;
  • une maison classée D de Métropole à partir du 1er janvier 2034.
Steffi, référente conformité réglementaire

 

L’audit énergétique réglementaire en pratique

Vous souhaitez réaliser un audit énergétique mais ne savez pas comment vous y prendre ? Voici quelques réponses qui vous permettront de mener à bien votre analyse. Vous pourrez alors construire votre projet de rénovation énergétique ou entamer la vente de votre logement.

Quand faire un audit ?

Le moment opportun pour vous dépend des circonstances dans lesquelles vous réalisez votre audit énergétique. Dans le cadre d’une rénovation ciblée ou globale de votre logement, faites intervenir un professionnel qualifié en amont de votre projet. Dans l’optique d’une vente, procédez avant la mise sur le marché de votre bien : les résultats de l’audit doivent être présentés à votre potentiel acquéreur dès sa première visite ou, au plus tard, le jour de la signature de la promesse de vente.

Qui peut le réaliser ?

Si vous êtes propriétaire d’une maison individuelle, vous pouvez choisir entre un diagnostiqueur immobilier certifié, un bureau d’études, une entreprise spécialisée en audit énergétique en maison individuelle ou une entreprise certifiée RGE (Reconnue Garante de l’Environnement). Vérifiez que votre diagnostiqueur soit qualifié CERQUAL Qualitel Certification, LINE, AFNOR, Certibat, Qualibat ou OPQIBI 1911.

Vous détenez un immeuble à usage d’habitation comprenant plusieurs logements ? Recherchez plutôt un bureau d’études spécialisé en audit énergétique des habitations collectives détenteur de la qualification OPQIBI 1905 ou une société d’architectes inscrits à l’ordre et formés aux audits énergétiques.

Comment se passe l’audit ?

Tout audit énergétique implique au moins une visite de l’habitation concernée en présence du propriétaire. Une fois votre auditeur énergétique choisi, convenez d’un rendez-vous pour qu’il puisse mesurer les performances de votre logement puis réunissez les informations utiles à sa bonne analyse (année de construction, agencement, système de chauffage, etc.) afin de les lui fournir lors de la visite. Le travail de l’auditeur consiste à :

  • étudier la configuration de votre logement et la consommation d’énergie de ses occupants en prenant en compte leur utilisation des équipements présents ;
  • comparer les relevés de consommation réels de votre logement avec les prévisions de consommation annuelles calculées sur la base des caractéristiques du logement ;
  • vous adresser des recommandations pour mieux utiliser vos équipements ;
  • vous conseiller des travaux d’amélioration énergétique chiffrés par ordre de priorité.

 

Le prix de l’audit énergétique

Le prix de votre audit énergétique va varier selon la surface de votre logement mais aussi selon le professionnel auquel vous ferez appel. Comptez en moyenne 1 500 €. Vous pourrez réduire cet investissement si vous êtes éligible à l’un des dispositifs MaPrimeRénov’. Le parcours classique offre une prise en charge si votre projet de rénovation ne concerne que le remplacement de votre système de chauffage. Le parcours accompagné dédié à la rénovation d’ampleur propose une prise en charge proportionnée au niveau de revenus de votre ménage. Dans la plupart des cas, vous devrez payer un reste à charge.

Le savez-vous ? La durée de validité d’un audit énergétique est de 5 ans, à la différence du DPE (Diagnostic de Performance Énergétique), valable 10 ans.

Natacha, référente conformité réglementaire

 

L’audit énergétique en bref
  • L’audit offre un état des lieux complet de la performance énergétique d’un logement.
  • Bien plus, il propose des solutions (recommandations de travaux) pour l’améliorer.
  • Il est très utile pour vous guider dans votre projet de rénovation globale.
  • Il est obligatoire pour toucher l’aide MaPrimeRénov’ dédiée à la rénovation d’ampleur.
  • Il est aussi requis pour vendre un logement de classe F ou G (passoire thermique).

 

Nos équipes répondent à vos questions

Est-ce que l’audit énergétique est gratuit ?

Non, un audit énergétique n’est pas gratuit mais peut être pris en charge en partie par le dispositif MaPrimeRénov’ selon votre projet de rénovation et les revenus de votre foyer.
Rédigé par : Stéphanie

Sensible aux enjeux de la transition écologique, Stéphanie se consacre à partager ses découvertes sur les travaux de rénovation énergétique. À travers ses articles, elle souhaite vous aider à faire des choix plus responsables pour votre logement et la planète.

Plus de conseils pour vous aider à rénover