Accueil » Nos conseils travaux » Extrudé ou expansé : quel polystyrène choisir pour isoler ?

Extrudé ou expansé : quel polystyrène choisir pour isoler ?

Vous hésitez entre le polystyrène extrudé et le polystyrène expansé pour vos travaux d'isolation ? Découvrez les atouts de chacun de ces matériaux pour réussir l'isolation de votre logement et ainsi réduire vos dépenses d'énergie. Les polystyrènes sont des isolants très utilisés et se distinguent par leur facilité d'utilisation. 
Temps de lecture : 6 min
Rédigé par : S.

Quelles sont les différences entre polystyrène expansé et extrudé ?

En plus de leur différence d’aspect, les polystyrènes ont des qualités techniques et des performances propres. Ces deux isolants légers sont obtenus à partir de styrène, une molécule organique issue du raffinage de pétrole brut. Lors de la phase de synthèse, différents procédés sont mis en jeu et aboutissent sur une version expansée ou extrudée du polystyrène.

Le comparatif entre PSE et XPS

Tableau comparatif polystyrène expansé et polystyrène extrudé

La composition des polystyrènes

Les polystyrènes sont conçus par polymérisation de monomères de styrène. Ces plastiques appartiennent à la famille des isolants synthétiques. Le polystyrène expansé (PSE) est conçu en faisant réagir la matière première avec un gaz et de la vapeur d’eau à haute température. Pour obtenir du polystyrène extrudé (XPS), le styrène est associé à du dioxyde de carbone ou du HFC (hydrofluorocarbure). Le XPS est plus compact que le PSE qui se présente sous la forme de billes agglomérées. Dans les deux cas, c’est l’air piégé dans la structure alvéolaire de l’isolant qui lui confère ses propriétés thermiques.

Les différentes formes des polystyrènes

Les deux polystyrènes, PSE et XPS, se trouvent sous la forme de panneaux rigides de différentes sections et de différentes épaisseurs. Le plus souvent conditionnées en ballots de plusieurs unités, les plaques de polystyrènes peuvent être stockées sans difficulté. Ces plaques sont recoupées avant d’être disposées contre les supports qui le nécessitent.

 

PSE, XPS : combien ça coûte ?

Le prix d’un isolant est un critère de premier plan pour vous aider à décider de sa pertinence pour votre isolation. Les polystyrènes restent des produits accessibles, connus de tous les artisans et faciles à installer. Le tarif de la main-d’œuvre reste donc limité et dépend surtout du degré de finition souhaité.

Le prix des panneaux et plaques de polystyrènes

Le plus souvent, vous pouvez trouver des plaques de polystyrène expansé vendues entre 3 et 25 €/m². Du côté du polystyrène extrudé, ces prix s’établissent plutôt autour de 5 à 30 €/m². Cet écart s’explique par des performances thermiques légèrement supérieures pour le XPS.

Les aides financières disponibles

Profitez de différents dispositifs pour faire baisser le coût de votre chantier de rénovation :

  • Prime Énergie Sonergia : accessible à tous et sans condition de ressources, ce dispositif vous fait profiter d’une aide financière et administrative jusqu’au versement de votre prime ;
  • MaPrimeRénov’ : proportionnée aux travaux entrepris et délivrée selon le montant des revenus de votre foyer, cette subvention peut réduire de façon significative votre budget travaux ;
  • Éco-prêt à taux zéro : cumulable avec les autres dispositifs, ce prêt est idéal pour financer votre reste à charge sans avance de frais ni d’intérêts ;
  • TVA à 5,5 % : ce taux réduit de TVA vous permet de payer vos matériaux isolants, vos équipements et votre main d’œuvre moins cher.

 

Quelle épaisseur de polystyrène choisir pour isoler ?

Afin de garantir une bonne isolation de votre habitat, vous êtes tenu de respecter une épaisseur minimale propre à chaque support. Cette valeur cible constitue une exigence réglementaire qui conditionne l’octroi des aides financières pour chaque zone de votre logement à isoler. Chacune réclame une couche d’épaisseur variable selon son exposition aux déperditions de chaleur.

PSE, XPS : quel polystyrène a le meilleur lambda ?

Le lambda représente la conductivité thermique propre à chaque matériau d’isolation. Il décrit la capacité du produit en question à bloquer le flux d’air. Plus ce chiffre est faible, plus l’isolant en question s’avère performant. Le polystyrène expansé et le polystyrène extrudé obtiennent de bons résultats en la matière, avec un léger avantage pour le second.

La résistance thermique (R) à atteindre

Maintenant que vous avez une idée précise de la capacité isolante des polystyrènes, il vous faut connaître l’épaisseur requise pour chacune des zones de votre logement à isoler. Pour ce faire, il est essentiel de connaître la résistance thermique à atteindre pour bénéficier des aides financières dédiées à la rénovation énergétique.

Epaisseur polystyrène expansé et polystyrène extrudé

Comme vous le constatez, les épaisseurs de polystyrène requises sont plutôt faibles. C’est un des atouts des polystyrènes : ils vous permettent de conserver une plus grande surface habitable dans votre intérieur.

 

Pour quels travaux de la maison choisir tel ou tel polystyrène ?

Polystyrène extrudé ou polystyrène expansé, vous pouvez recourir à ces deux isolants dans le cadre de nombreux chantiers d’isolation thermique. PSE et XPS se recoupent sans difficulté ni précautions particulières pour les voies respiratoires. À l’image des autres isolants synthétiques, ils sont inertes et ne dégagent pas de particules dans l’air quand ils sont manipulés.

Isolation des rampants de combles

L’isolation des rampants de combles

Isolation sous ossature

L’isolation des murs intérieurs et extérieurs

Isolation du sol en sous-face avec panneaux isolants

L’isolation des sols

Savez-vous qu’un logement non isolé perd environ 30 % de sa chaleur par le toit ? En raison de ce chiffre élevé, l’ADEME (Agence pour la transition écologique) préconise d’intervenir en priorité sur cette zone de votre habitation. Les panneaux se recoupent et se disposent entre les solives. Les produits sont collés contre la volige ou fixés avec des moyens adaptés. Notez que le PSE est plutôt utilisé pour isoler les rampants de l’intérieur et le XPS pour les isoler de l’extérieur.
Pour les murs, vous pouvez utiliser du polystyrène expansé. Sous forme de panneaux, il est très simple de disposer l’isolant contre les cloisons. Par la suite, vous pouvez le recouvrir de plaques de plâtre. Elles apportent une bonne finition et protègent l’isolant des ravages des flammes.

Le polystyrène extrudé n’est pas employé pour l’isolation des murs intérieurs ou extérieurs. Sur ces ouvrages, le PSE lui est préféré même s’il réclame beaucoup de vigilance dans la mise en œuvre. En raison de son caractère imperméable, il doit en effet être positionné près du mur, sans espace vacant entre les deux, au risque d’emprisonner l’eau.

Adrien, référent technique rénovation
Plus résistant à la compression, le polystyrène extrudé est utilisé de préférence pour les sols intérieurs et le polystyrène expansé pour les sols extérieurs. Le polystyrène extrudé est ainsi installé le plus souvent en sous-couche des revêtements tandis que le PSE est souvent incorporé aux dalles qui constituent le sol ou aux soubassements.

 

Polystyrène extrudé ou expansé : quel est le meilleur isolant ?

Vous l’avez compris, bien que très proches au niveau de leurs caractéristiques isolantes, les deux produits que sont le polystyrène expansé et le polystyrène extrudé présentent des avantages et des inconvénients pour vos chantiers d’isolation. Si le premier s’avère plus efficace que le second, il est aussi plus cher à l’achat.

Les avantages des polystyrène extrudé et expansé

Voici ce que vous apportent les polystyrènes dans le cadre d’une rénovation énergétique :

  • Prix : bien que le XPS soit plus cher que le PSE, les polystyrènes restent bon marché.
  • Facilité d’installation : les panneaux de PSE et XPS se collent ou se fixent sans difficulté.
  • Robustesse : très résistants mécaniquement, PSE et XPS ne craignent pas le tassement.
  • Imperméabilité : PSE et XPS peuvent être utilisés sans problème dans les pièces d’eau.
  • Résistance : les polystyrènes sont inertes et possèdent une très bonne longévité.

Leurs inconvénients en tant qu’isolants

Découvrez les quelques points faibles des polystyrènes pour l’isolation :

  • Isolation acoustique : PSE et XPS ne protègent pas des nuisances sonores avec efficacité.
  • Isolation thermique : leur conditionnement ne permet pas l’isolation des combles perdus.
  • Confort d’été : les polystyrènes se caractérisent par une faible inertie thermique.
  • Sensibilité au feu : PSE et XPS dégagent des fumées toxiques au contact des flammes.
  • Bilan environnemental : leur fabrication est gourmande en énergie et ils sont mal recyclés.

 

Le polystyrène expansé et le polystyrène extrudé en bref
  • Le polystyrène expansé et le polystyrène extrudé sont deux isolants synthétiques.
  • Le PSE et le XPS se trouvent sous la forme de panneaux aussi légers que robustes.
  • Leur mode de fabrication influe sur leur aspect, leur densité et leurs capacités isolantes.
  • Leur prix reste abordable : PSE et XPS sont des matériaux au bon rapport qualité-prix.
  • Le XPS se distingue par sa meilleure tenue dans le temps, même si le PSE est résistant.
  • Privilégiez le XPS pour l’isolation de la toiture (Sarking) et l’isolation des sols en surface.
  • Choisissez le PSE pour l’isolation des combles aménageables, des murs intérieurs et extérieurs ainsi que des planchers bas en sous-face.

 

Nos experts répondent à vos questions

Quelles sont les densités des polystyrènes selon leur type ?

La principale différence entre les deux polystyrènes tient à leur densité. Les masses volumiques des polystyrènes, bien que faibles, diffèrent un peu. Le PSE a une densité comprise entre 10 et 30 kg/m3. Le XPS, quant à lui, a une densité de 30 à 40 kg/m3, ce qui reste minime.

Est-ce que les polystyrènes craignent les rongeurs ?

Les souris et les rats aiment creuser les polystyrènes. Ni le PSE ni le XPS ne présentent des garanties naturelles contre les dommages qu’ils peuvent causer. Pour vous en prémunir, la meilleure solution est d’installer des dispositifs qui bloquent l’accès à la couche isolante.
Rédigé par : Stéphanie

Sensible aux enjeux de la transition écologique, Stéphanie se consacre à partager ses découvertes sur les travaux de rénovation énergétique. À travers ses articles, elle souhaite vous aider à faire des choix plus responsables pour votre logement et la planète.

Plus de conseils pour vous aider à rénover