Accueil » Nos conseils travaux » Résidence secondaire : quelles aides pour rénover ?

Résidence secondaire : quelles aides pour rénover ?

Les aides à la rénovation énergétique ne concernent pas que les résidences principales. Vous pouvez aussi profiter de certaines d'entre elles pour améliorer la performance énergétique de votre résidence secondaire. Intéressé ? Découvrez les aides financières concernées et leurs conditions d'éligibilité. 
Temps de lecture : 6 min
Rédigé par : S.

Les primes à la rénovation pour résidences secondaires

Ce n’est pas une surprise, la rénovation d’une résidence secondaire peut coûter aussi cher que celle d’une résidence principale. Dans ces conditions, il est difficile d’envisager des travaux pour un logement occupé seulement quelques mois dans l’année en cumulé. Mais votre éligibilité à certaines aides financières peut peut-être vous faire changer d’avis…

La Prime Énergie Sonergia

C’est l’aide financière la plus importante que vous pouvez obtenir pour rénover votre résidence secondaire. Encadrée par la loi POPE (Programmation fixant les Orientations de la Politique Énergétique), elle s’inscrit dans le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE).

Les primes délivrées dans le cadre des CEE peuvent être classiques ou bonifiées lorsqu’elles concernent des travaux jugés stratégiques pour la transition énergétique. Actuellement, les primes sont bonifiées (offres coup de pouce) pour l’installation de systèmes de chauffage fonctionnant aux énergies renouvelables et de thermostats connectés. Vous pouvez ainsi toucher :

  • jusqu’à 5 000 € pour une pompe à chaleur géothermique ou un système solaire combiné ;
  • jusqu’à 4 000 € pour une pompe à chaleur air-eau ou une chaudière biomasse.

La TVA réduite (5,5 %)

Avec son taux de 5,5 % au lieu de 20 %, la TVA réduite s’applique de façon automatique sur les devis des professionnels que vous sollicitez pour l’achat des fournitures et des prestations de service nécessaires à la réalisation de vos travaux. Vous n’avez aucune démarche particulière à entreprendre en dessous d’un montant de 300 € TTC.

L’exonération de taxe foncière

L’exonération de taxe foncière totale ou partielle est une autre aide à la rénovation possible pour votre résidence secondaire. Le montant de l’exonération temporaire peut s’élever de 50 à 100 % de votre taxe foncière habituelle. Pour en bénéficier, quelques conditions sont à respecter :

  • votre logement doit avoir été construit avant le 1er janvier 1989 ;
  • le coût de vos travaux doit être supérieur à 10 000 € (1 an) ou 15 000 € (3 ans).

Rapprochez-vous de votre centre des finances publiques pour faire votre demande.

Les aides locales à la rénovation

Savez-vous que des centaines d’aides sont disponibles sur tout le territoire français ? Les aides des collectivités territoriales sont ouvertes aux résidences principales tout comme secondaires. Les conditions d’éligibilité et les montants d’aide varient en fonction de votre lieu d’habitation.

Pour connaître les aides locales qui vous concernent, consultez le site Internet de l’ANIL (Agence Nationale de l’Information pour le Logement). Selon l’aide à solliciter, faites votre demande à la collectivité territoriale correspondante… Contactez :

  • votre mairie pour une aide communale ;
  • votre conseil départemental pour une aide départementale ;
  • votre conseil régional pour une aide régionale.

 

Les critères d’éligibilité des aides à la rénovation

Comment obtenir l’une des aides majeures à la rénovation  énergétique ? Certains critères d’éligibilité sont communs à toutes les aides auxquelles vous pouvez avoir droit pour votre appartement ou votre maison secondaire. Découvrez les 3 règles d’or à respecter…

La nature des travaux de rénovation énergétique

Les aides à la rénovation sont conçues pour vous accompagner dans tous les travaux permettant d’améliorer la performance énergétique de votre résidence secondaire. D’où le critère portant sur la nature des travaux que vous engagez. Sont éligibles aux primes CEE, à l’exonération de taxe foncière et à la TVA réduite :

  • l’isolation thermique : combles, murs, sols.
  • l’installation d’un système de chauffage à énergie renouvelable (air, sol, soleil) ;
  • la mise en place d’appareils de production d’eau chaude sanitaire à énergie renouvelable.

Les économies d’énergie post-travaux

L’octroi des aides à la rénovation est aussi souvent conditionné à l’efficacité de vos travaux. Les primes CEE vous obligent, par exemple, à respecter des seuils de performance énergétique par chantier. Dans le cas de l’isolation thermique, vos travaux doivent vous permettre d’atteindre un seuil donné de résistance thermique selon la surface à isoler. En matière de chauffage, d’autres indicateurs sont utilisés comme l’ETAS (Efficacité Thermique Annuelle Saisonnière).

L’appel à un professionnel RGE

Pour financer l’amélioration énergétique de votre logement, une dernière condition est posée : le recours à un professionnel du bâtiment reconnu garant de l’environnement (RGE) pour la mise en œuvre des travaux. C’est une façon pour l’État de garantir la qualité des travaux, et de leur efficacité en matière de performance énergétique. Vous pensiez réaliser l’isolation de vos combles ou installer votre nouvel équipement de chauffage vous-même ? Repensez-y pour profiter des aides à la rénovation.

 

Quels travaux mener dans votre maison de vacances ?

Vous voulez optimiser le confort de votre maison de vacances ? Il est recommandé d’améliorer l’isolation de l’enveloppe de votre résidence secondaire en premier, puis d’optimiser son système de chauffage et de production d’eau chaude. Explications…

L’isolation thermique extérieure ou intérieure

L’isolation thermique est un bon point de départ. Qu’elle soit extérieure ou intérieure, une bonne isolation permet de réduire les déperditions de chaleur dans votre logement en hiver et de garder votre maison fraîche en été. Résultat, vous diminuez votre consommation d’énergie et réduisez dans le même temps votre impact environnemental.

L’isolation des combles est à mener en priorité puisque 30 % des pertes de chaleur s’effectuent par la toiture. L’isolation des murs et des fenêtres (avec remplacement du simple vitrage par du double vitrage) est aussi primordiale pour faire de plus grandes économies d’énergie.

Adrien, référent technique rénovation

Le chauffage à énergie renouvelable

Une fois votre maison de vacances bien isolée, il sera plus facile de procéder à l’installation d’un système de chauffage à énergie renouvelable. Vous serez en mesure de bien dimensionner votre appareil. Avec un équipement moins gourmand en énergie et plus performant, vous ferez des économies d’énergie tout en gagnant en confort thermique.

Vous ne savez pas par où commencer ? Découvrez comment améliorer l’étiquette énergétique de votre résidence secondaire grâce à notre simulateur de DPE…

J’analyse mon logement

 

Les aides réservées aux résidences principales

Vous vous étonnez que certaines aides financières cruciales pour la rénovation énergétique n’aient pas été évoquées ? Sachez que les résidences secondaires ne sont pas éligibles à MaPrimeRénov’ et à l’éco-prêt à taux 0, au contraire des résidences principales.

MaPrimeRénov’, la subvention de l’Anah

Le dispositif de financement de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) est réservé aux résidences principales construites depuis plus de 15 ans. Vous ne pouvez donc pas y prétendre pour votre résidence secondaire. Gardez toutefois en tête qu’elle peut vous offrir jusqu’à 20 000 € d’aide dans le cadre d’une rénovation par geste pour un logement occupé à titre de résidence principale.

L’éco-prêt à taux 0 financé par l’État

L’éco-prêt à taux 0 est une solution de financement qui a l’avantage d’être sans frais ni intérêts (ils sont couverts par l’État !). Malheureusement, il est impossible de contracter un tel emprunt pour une résidence secondaire.

Si vous avez bénéficié d’un éco-prêt à taux 0 pour rénover votre logement à un moment où vous l’occupiez à titre de résidence principale, vous ne pourrez pas non plus le convertir en résidence secondaire tant que votre prêt sera encore en cours.

Steffi, référente conformité réglementaire

 

Les aides à la rénovation pour une résidence secondaire en bref
  • Toutes les aides à la rénovation ne sont pas applicables aux résidences secondaires.
  • Pour financer vos travaux, vous pouvez prétendre aux primes CEE (classiques et bonifiées).
  • Vous avez aussi droit à la TVA à 5,5 %, à l’exonération de taxe foncière et aux aides locales.
  • Les critères d’éligibilité communs à toutes les aides sont : la nature des travaux, l’efficacité des travaux et le recours à un professionnel RGE.

 

Nos équipes répondent à vos questions

Comment déduire des travaux dans un logement de vacances ?

Les démarches sont propres à chaque type d’aide que vous sollicitez. Pour faire une demande de Prime Énergie Sonergia, commencez par faire une simulation de prime sur notre outil en ligne. Pour vérifier votre éligibilité à une exonération de taxe foncière, contactez votre centre des finances publiques. Quant aux aides locales, informez-vous d’abord sur le site de l’Anil.

Qui a le droit aux primes à la rénovation énergétique ?

Tout dépend de la prime envisagée.

La Prime Énergie Sonergia s’adresse à tous les propriétaires occupants, bailleurs privés, locataires et occupants à titre gratuit de logements de plus de 2 ans d’ancienneté. Elle n’est pas octroyée sous condition de ressources.

Au contraire, MaPrimeRénov’ s’adresse aux propriétaires occupants ou bailleurs de résidences principales de plus de 15 ans. Autre différence, elle est délivrée sous réserve que le revenu fiscal de référence du ménage ne dépasse pas un certain plafond.

Quelles sont les aides auxquelles j’ai droit pour mes travaux d’isolation ?

Vous pouvez prétendre à la Prime Énergie Sonergia, à MaPrimeRénov’, à l’éco-prêt à taux zéro et à la TVA à 5,5 % sous certaines conditions. Vos travaux d’isolation doivent, par exemple, vous permettre d’atteindre le seuil de résistance thermique défini par loi pour votre surface à isoler. Vous devez aussi confier la réalisation de votre rénovation à un professionnel reconnu garant de l’environnement.
Rédigé par : Stéphanie

Sensible aux enjeux de la transition écologique, Stéphanie se consacre à partager ses découvertes sur les travaux de rénovation énergétique. À travers ses articles, elle souhaite vous aider à faire des choix plus responsables pour votre logement et la planète.

Plus de conseils pour vous aider à rénover