Accueil » Nos conseils travaux » 5 aides financières pour rénover une maison ancienne

5 aides financières pour rénover une maison ancienne

Votre maison est ancienne et mériterait quelques travaux pour être plus économe en énergie ? Sachez que plusieurs aides financières sont disponibles pour vous y aider... Découvrez quelles sont les conditions d'éligibilité de ces aides, quels sont les montants accordés et comment en faire la demande. Vous aurez ainsi toutes les clés pour définir les contours de votre projet.
Temps de lecture : 8 min
Rédigé par : S.

La prime énergie, première aide à la rénovation énergétique

La prime énergie vous dit quelque chose ? C’est une aide majeure qui s’inscrit dans le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) encadré par la loi POPE (Programmation fixant les Orientations de la Politique Énergétique). Chez nous, on l’appelle la Prime Énergie Sonergia.

Pour qui ?

La Prime Énergie Sonergia s’adresse aux propriétaires occupants, bailleurs privés, locataires et occupants à titre gratuit d’un logement construit il y a plus de 2 ans. Vous pouvez en faire la demande pour une résidence principale ou une résidence secondaire, quels que soient vos revenus puisque cette prime ne tient pas compte d’un plafond de ressources.

Pour quels montants ?

Votre montant de prime est avant tout défini par la nature de vos travaux. Si vous demandez une prime bonifiée dans le cadre d’une offre coup de pouce, le montant de votre prime dépend aussi des revenus de votre ménage et de votre lieu d’habitation. Voici quelques exemples de montants d’aide par type de travaux de rénovation énergétique :

  • jusqu’à 5 000 € pour un système solaire combiné ;
  • jusqu’à 4 000 € pour une pompe à chaleur air-eau ;
  • jusqu’à 4 000 € pour une chaudière biomasse ;
  • jusqu’à 11 €/m² pour l’isolation des combles ;
  • jusqu’à 10 €/m² pour l’isolation des murs ;
  • jusqu’à 7 €/m² pour l’isolation des sols.

Actuellement, l’installation d’un système de chauffage fonctionnant aux énergies renouvelables ou d’un thermostat connecté donne droit à une prime bonifiée. Le coup de pouce chauffage restera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2025 et le coup de pouce pilotage connecté du chauffage pièce par pièce jusqu’au 31 décembre 2024. Vous avez le temps d’en profiter !

Steffi, référente conformité réglementaire

Comment en bénéficier ?

Commencez par faire une simulation de Prime Énergie Sonergia sur notre outil en ligne… Cela vous prendra moins de 3 minutes. Une fois fait, vous pourrez faire votre demande en 1 clic. Votre projet de rénovation énergétique sera alors lancé !

Découvrez le montant de votre aide…

Je calcule ma prime

 

MaPrimeRénov’ pour les maisons de plus de 15 ans

L’aide de l’Anah est réservée aux maisons de plus de 15 ans d’ancienneté, d’où son grand intérêt pour votre projet de rénovation énergétique. Le bémol, c’est qu’elle est octroyée sous condition de revenus… Vous devrez donc considérer votre catégorie de ménage pour savoir si vous êtes éligible et à quel montant de subvention vous pouvez prétendre.

Pour qui ?

MaPrimeRénov’ s’adresse aux propriétaires occupants et aux propriétaires bailleurs de logements occupés à titre de résidence principale. Le dispositif dédié à la rénovation globale est ouvert à tous, car sans condition de revenus. En revanche, le dispositif dédié aux petits bouquets de travaux est soumis à un plafond de ressources.

Pour quels montants en rénovation globale ?

Une maison ancienne demande souvent des travaux de divers ordres pour devenir performante sur le plan énergétique et vous faire faire des économies. Dans ce cas, il est préférable de vous lancer dans une rénovation globale. Pour être éligible, vous devez entreprendre 2 gestes d’isolation thermique couvrant au moins 25 % des surfaces isolées de votre logement, et vos travaux doivent vous permettre de gagner deux classes DPE.

Le montant de votre aide est lié à l’efficacité de vos travaux et à la catégorie de votre ménage. Plus vos travaux améliorent la performance énergétique de votre logement, plus l’assiette de travaux éligible est importante. Plus votre catégorie de ménage est modeste, plus votre pourcentage de prise en charge augmente.

Résultat, la rénovation de votre maison ancienne peut être prise en charge à hauteur de 80 %, voire 90 % si vos travaux font sortir votre logement du statut de passoire thermique.

Pour quels montants pour l’isolation et le chauffage ?

Aux côté de la rénovation globale, MaPrimeRénov’ subventionne aussi la rénovation par geste : remplacement d’une vieille chaudière par un système de chauffage et/ou production d’eau chaude sanitaire à énergie renouvelable ou isolation thermique d’une partie du logement.

Vous pouvez donc rénover votre maison ancienne a minima, sans vous lancer dans de gros travaux. Comme vous le savez maintenant, l’octroi de cette aide est soumis à condition de ressources, ce qui implique que vos revenus doivent se situer en dessous du plafond de ressources fixé pour que vous puissiez y être éligible. Plus votre catégorie de ménage est modeste, plus votre subvention est revalorisée. Voici quelques exemples de montants d’aide par type de travaux :

  • jusqu’à 10 000 € pour un système solaire combiné ;
  • jusqu’à 7 000 € pour une chaudière biomasse ;
  • jusqu’à 5 000 € pour une pompe à chaleur air-eau ;
  • jusqu’à 25 €/m² pour l’isolation des combles ;
  • jusqu’à 75 €/m² pour l’isolation des murs.

Comment en bénéficier ?

Quelle que soit l’ampleur de vos travaux, adressez-vous à France Rénov’ pour solliciter une aide. Si vous envisagez une rénovation globale, vous bénéficierez d’un accompagnement technique, administratif et financier complet grâce à Mon Accompagnateur Rénov’.

Vous souhaitez réaliser vos travaux vous-même ? Ce n’est pas une bonne idée si vous voulez toucher des aides puisqu’elles imposent le recours à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Steffi, référente conformité réglementaire

 

L’éco-prêt à taux zéro pour financer le reste à charge

Parce que la rénovation d’une maison ancienne peut être coûteuse, il est parfois nécessaire de contracter un emprunt. Bonne nouvelle, avec l’éco-prêt à taux zéro, vous n’aurez pas à rembourser les frais d’intérêts : ils sont pris en charge par l’État !

Pour qui ?

L’éco-prêt à taux zéro est accessible aux propriétaires occupants de résidence principale, aux bailleurs privés, aux membres de syndicats de copropriété ainsi qu’aux détenteurs de sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés.

Pour quels emprunts ?

Le montant d’emprunt accordé est proportionnel au nombre d’actions de rénovation énergétique mises en œuvre lors de vos travaux de rénovation énergétique. Avec l’éco-PTZ, vous pouvez ainsi obtenir :

  • jusqu’à 50 000 € pour une rénovation globale avec le dispositif MaPrimeRénov’ ;
  • jusqu’à 30 000 € pour 3 gestes de rénovation ;
  • jusqu’à 25 000 € pour 2 gestes de rénovation ;
  • jusqu’à 15 000 € pour 1 seule opération.

Comment en bénéficier ?

Rapprochez-vous d’un établissement de crédit, d’une société de financement ou d’une société de tiers-financement partenaire, c’est-à-dire ayant signé une convention avec l’État. Une telle signature est obligatoire pour l’habiliter à délivrer l’éco-PTZ.

 

La TVA à 5,5 % pour tous les frais liés aux travaux

Savez-vous que vos travaux de rénovation énergétique vous donnent droit à une TVA réduite ? Au lieu du taux habituel de 20 %, c’est le taux de 5,5 % qui s’applique pour la fourniture de certains équipements et pour les prestations de main d’œuvre. Explications…

Pour qui ?

La TVA à 5,5 % s’applique à l’occasion de travaux de rénovation énergétique entrepris par un propriétaire occupant ou bailleur ou un locataire. Votre maison doit avoir été construite il y a plus de 2 ans. Si votre maison est ancienne, vous n’avez pas à vous soucier de cette condition d’éligibilité. Notez que le taux de 5,5 % s’applique en France métropolitaine. En Outre-Mer, il est abaissé à 2,1 %.

Comment en bénéficier ?

Le taux de TVA préférentiel de 5,5 % s’applique de façon automatique sur toutes les factures d’un montant inférieur à 300 € TTC. Si votre facture dépasse ce montant, vous devez fournir à votre artisan une attestation (à retrouver sur le site du gouvernement). Cela implique, comme pour les autres aides financières, que vous devez confier la réalisation de vos travaux à un professionnel du bâtiment.

 

Les aides locales pour l’habitat ancien

Nombreuses, les aides locales sont proposées par les collectivités territoriales (communes, départements, régions) pour soutenir l’amélioration de la performance énergétique des logements.

Pour qui ?

Les modalités d’obtention de ces aides locales, ainsi que leurs montants, sont définis au niveau de chaque collectivité. Dans certains cas, elles sont attribuées sous condition de ressources. C’est pourquoi il convient de vous renseigner sur les aides qui peuvent exister dans les collectivités autour de vous.

Comment en bénéficier ?

Vous pouvez commencer par consulter le site de l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement) ou de la délégation locale qui vous concerne, c’est-à-dire votre ADIL (Agence Départementale pour l’Information sur le Logement).

 

Le comparatif des aides pour rénover une maison ancienne

Les aides à la rénovation pour une maison ancienne

 

Les 5 aides à la rénovation pour une maison ancienne en bref
  • La Prime Énergie Sonergia : jusqu’à 5 000 € d’aide.
  • MaPrimeRénov’ pour la rénovation par geste :  jusqu’à 20 000 € d’aide.
    MaPrimeRénov’ pour la rénovation globale : jusqu’à 90 % de l’assiette de travaux.
  • L’éco-prêt à taux zéro pour financer jusqu’à 50 000 € du rester à charge.
  • La TVA à 5,5 % pour réduire la facture globale de vos travaux (fourniture + main d’œuvre).

 

Nos équipes répondent à vos questions

Quels sont les travaux pris en charge par l’Anah ?

L’Anah (Agence nationale de l’habitat) prend en charge une partie de vos travaux d’isolation, de chauffage et de ventilation dans le cadre du dispositif MaPrimeRénov’ dédié à la rénovation par geste, ou une partie de vos travaux de rénovation globale. Dans les deux cas, votre éligibilité dépend de l’ancienneté de votre logement (15 ans ou +) et des revenus de votre ménage. L’octroi de ces deux subventions est, en effet, soumis à un plafond de ressources.

Comment faire rénover ma maison gratuitement ?

Il ne vous sera malheureusement pas possible de rénover votre maison de façon gratuite. Mais vous pouvez bénéficier de nombreuses aides financières qui peuvent réduire le coût global de vos travaux de rénovation. L’avantage des aides majeures à la rénovation telles que la Prime Énergie Sonergia, MaPrimeRénov’, la TVA à 5,5 % et l’éco-prêt à taux zéro, c’est qu’elles sont cumulables !

En fonction des revenus de votre ménage, votre facture finale peut donc être beaucoup moins importante que prévu.

Quelles sont les aides pour une pompe à chaleur ?

Pour connaître les aides auxquelles vous avez droit, vous devez d’abord savoir quel type de pompe à chaleur vous souhaitez installer. Toutes les pompes à chaleur ne sont pas subventionnées de la même façon.

La pompe à chaleur air-air n’est éligible qu’à la Prime Énergie Sonergia. Les autres PAC donnent droit à la Prime Énergie Sonergia, MaPrimeRénov’, la TVA à 5,5 % et l’éco-PTZ. Sachez que vous pouvez obtenir jusqu’à 9 000 € de prime pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau et jusqu’à 16 000 € pour la mise en place d’une pompe à chaleur géothermique.

Rédigé par : Stéphanie

Sensible aux enjeux de la transition écologique, Stéphanie se consacre à partager ses découvertes sur les travaux de rénovation énergétique. À travers ses articles, elle souhaite vous aider à faire des choix plus responsables pour votre logement et la planète.

Plus de conseils pour vous aider à rénover