Accueil » Actualités » DPE F : un mauvais bilan énergétique à corriger

DPE F : un mauvais bilan énergétique à corriger

Votre logement a obtenu une note F au diagnostic de performance énergétique ? Il appartient donc à la catégorie des bâtiments les plus énergivores : les passoires thermiques. Pour autant, tout n'est pas perdu : vous pouvez entreprendre des travaux de rénovation énergétiques efficaces et subventionnés pour sortir de ce statut DPE aussi coûteux que contraignant.
Temps de lecture : 6 min
Rédigé par : S.

Qu’est-ce qu’un logement de classe DPE F ?

Vous le savez peut-être, le calcul du diagnostic de performance énergétique (DPE) prend en compte la consommation énergétique du logement évalué mais aussi ses émissions de gaz à effet de serre. C’est la réforme du 1er juillet 2021 qui a érigé l’étiquette climat au même niveau que l’étiquette énergie. La note finale du nouveau DPE est ainsi le résultat de la moins bonne étiquette des deux.

La consommation énergétique des classes F

La notation du DPE allant de la lettre A à la lettre G, les bâtiments de classe F se situent au bas de l’échelle énergie-climat. Pour vous donner une idée plus précise, un logement de classe F au titre du nouveau DPE consomme 331 à 420 kWh/m²/an, soit 5 fois plus qu’une habitation de classe A. Son caractère énergivore le catégorise dans la famille des passoires thermiques dont font aussi partie les logements de classe DPE G.

3 000 € 
C’est le coût moyen de la facture annuelle de chauffage et de climatisation.

Leurs émissions de gaz à effet de serre

Tout comme les DPE G, les DPE F sont très émetteurs de gaz à effet de serre. Les maisons et les appartements d’étiquette F émettent ainsi 71 à 100 kg CO2/m²/an. C’est un résultat 10 à 15 fois supérieur à celui des habitations notées A, championnes de la performance énergétique.

 

DPE F : quelles obligations et interdictions ?

Avec le renforcement du DPE et la mise en place d’obligations et d’interdictions à la vente et à la location, la loi Climat et Résilience a durci les conditions d’entrée sur le marché immobilier des biens les plus énergivores. En tant que passoires thermiques, les logements étiquetés F et G par le nouveau DPE sont concernés au premier chef.

Une obligation d’audit énergétique pour la vente

Pour vendre un logement de classe F, la réalisation d’un audit énergétique est souvent un passage obligé. Il est requis pour les maisons individuelles, les immeubles détenus en monopropriété et les copropriétés de plus de 200 lots. Une mesure qui va s’étendre aux autres copropriétés dans les années à venir.

Au contraire du DPE, dont la visée est informative, l’audit énergétique a un objectif incitatif.
Beaucoup plus exhaustif que le DPE, l’audit propose au moins deux parcours de rénovation efficaces avec, pour chaque proposition, un découpage des travaux en une ou plusieurs étapes.

Natacha, référente conformité réglementaire

Une interdiction d’augmentation des loyers

Depuis le 24 août 2022, les logements du parc privé notés F ou G sont soumis au gel des loyers. Si vous êtes propriétaire bailleur d’un tel logement, vous n’êtes plus autorisé à :

  • augmenter votre loyer entre deux locataires ;
  • majorer votre loyer lors du renouvellement du bail ;
  • procéder à la révision annuelle de votre loyer en cours de bail.

Pour dépasser cette interdiction, une seule solution : améliorer la performance énergétique de votre logement grâce à des travaux de rénovation énergétique sur mesure. Ici encore, l’audit énergétique vous sera d’une aide précieuse.

Une interdiction de location à horizon 2028

En vertu du critère de décence, seuls les biens immobiliers dont la consommation d’énergie finale est inférieure à 450 kWh/m²/an peuvent être loués. L’interdiction de location s’applique donc aujourd’hui aux biens les plus énergivores de classe G. Dès le 1er janvier 2028, cette interdiction s’appliquera aux habitations de classe F.

 

Comment améliorer le DPE F d’une maison ou d’un appartement ?

Le diagnostic de performance énergétique a attribué une classe énergie-climat F à votre maison ou votre appartement ? Pour procéder à la mise en vente ou en location de votre bien immobilier, vous avez tout intérêt à rénover avant de lancer votre démarche. De quoi écarter le risque de moins-value en cas de vente et l’interdiction de location…

Les travaux de rénovation prioritaires

Une rénovation efficace doit être menée dans les règles de l’art. Il est indispensable de débuter par l’isolation thermique de votre logement avant de vous attaquer à la ventilation, au chauffage et au système de production d’eau chaude sanitaire de votre habitat. En général, les logements de classe DPE F sont mal isolés et difficiles à chauffer. Intéressez-vous en priorité à :

  • l’isolation des combles perdus ou aménagés, responsable de 30 % des pertes de chaleur ;
  • l’isolation des murs par l’extérieur pour faire barrage aux ponts thermiques ;
  • le remplacement des fenêtres avec la mise en place d’un double vitrage ;
  • l’installation d’un système de chauffage et d’eau chaude sanitaire performant de type pompe à chaleur air-eau, chaudière biomasse ou système solaire combiné.

Les aides financières à la rénovation

Le coût de vos travaux de rénovation vous inquiète ? Estimez le montant de vos dépenses en tenant compte des aides financières auxquelles vous êtes éligible. Renseignez-vous sur la Prime Énergie Sonergia, MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro et la TVA à 5,5 % au taux avantageux.

La rénovation idéale pour un logement de classe F est la rénovation d’ampleur. C’est celle qui va permettre le plus grand nombre de sauts de classe DPE. Si vous avez un tel projet, vérifiez vos droits à bénéficier du dispositif MaPrimeRénov’ dédié à la rénovation d’ampleur. Elle permet de couvrir jusqu’à 80 % de vos dépenses avec un bonus de sortie de passoire thermique de l’ordre de 10 %. La contrepartie de cette aide substantielle ? Faire au moins deux sauts de classe DPE.

Vous préférez réaliser vos travaux petit à petit ? Pour financer l’isolation thermique de votre bien immobilier, vous pouvez compter sur la Prime Énergie Sonergia. À cumuler avec MaPrimeRénov’ dans le cas d’optimisation de votre système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, d’isolation thermique ou de dépose de cuve à fioul.

Précision MaPrimeRénov'

  • Vous êtes propriétaire occupant ou bailleur ? Il est dans l’ordre des choses que vous preniez à votre charge la rénovation énergétique de votre bien immobilier.
  • Vous êtes locataire ? Sachez que vous pouvez aussi entreprendre des travaux à vos frais, et même profiter des aides financières en vigueur. Il vous faudra toutefois respecter certaines conditions : ne pas affecter la structure du logement, son aspect extérieur ni modifier sa destination.
Steffi, référente conformité réglementaire

 

Les bonnes raisons de sortir de l’étiquette DPE F

Une baisse de vos dépenses énergétiques 

Très gourmandes en énergie, les passoires thermiques font s’envoler les factures de chauffage et de climatisation. En rénovant votre logement, vous pouvez faire des économies d’énergie importantes et rentabiliser votre investissement dans un laps de temps assez court.

Une sécurisation de vos revenus locatifs 

Gel des loyers en cours et interdiction de location à horizon 2028, l’horizon locatif des maisons et appartements de classe F s’obscurcit… Sortir votre logement de l’étiquette DPE F, c’est aussi le faire sortir de toutes les contraintes et interdictions qui s’appliquent à elle.

Une valorisation de votre bien immobilier

Savez-vous que le prix de vente d’un bien immobilier augmente sous l’effet d’une meilleure performance énergétique et environnementale ? C’est ce que l’on appelle la valeur verte. Pour éviter toute moins-value due à une étiquette DPE défavorable et vendre votre logement au prix fort, il est judicieux de rénover avant de vendre.

Un impact environnemental réduit 

L’un des défis majeurs de la transition énergétique consiste à éliminer les passoires thermiques du parc immobilier français, d’où l’émergence d’une réglementation de plus en plus contraignante à leur égard. En rénovant un logement noté F, vous contribuez activement à la lutte contre le réchauffement climatique.

 

La classe énergie-climat F en bref
  • Les logements notés F consomment entre 331 et 420 kWh/m²/an.
  • Leurs émissions carbone sont comprises entre 71 et 100 kg CO2/m²/an.
  • Énergivores et très émetteurs de CO2, ils sont qualifiés de passoires thermiques.
  • Vous pouvez vendre un bien de classe F à condition de fournir un audit énergétique.
  • Si vous louez déjà votre bien, vous ne pouvez procéder à aucune augmentation du loyer.
  • Vous souhaitez vous mettre à louer votre logement ? Vous pouvez le faire sans rénover avant le 1er janvier 2028.

 

Nos équipes répondent à vos questions

Puis-je vendre ma maison avec un DPE F ?

La réponse est oui ! Pour vendre votre maison de classe F, vous devez toutefois réaliser un audit énergétique. Ce bilan énergétique plus détaillé que le DPE a l’avantage de comprendre un véritable plan d’action pour rénover. Il propose au minimum deux parcours de travaux de rénovation efficaces, avec pour chacun un découpe en une ou plusieurs étapes.

L’objectif de cet audit ? Inciter votre futur acheteur à engager les travaux nécessaires pour améliorer la performance énergétique de votre bien.

Un locataire peut-il demander un DPE ?

En tant que locataire, vous pouvez demander un DPE au propriétaire de votre logement si :

  • le DPE requis pour louer n’est pas annexé à votre contrat de location ;
  • le DPE fourni est vierge au moment de la tacite reconduction.

Petite précision : les DPE vierges réalisés après le 31 décembre 2017 sont valables jusqu’au 31 décembre 2024 sauf pour les contrats de location, les renouvellements de bail et les tacites reconductions réalisées entre le 1er janvier 2023 et le 21 décembre 2024.

Est-il obligatoire de refaire un DPE en cours de bail ?

Vous n’êtes pas tenu de refaire votre DPE en cours de bail s’il est encore valide. En revanche, pour répondre au critère de décence fixé par le gouvernement, vous devez le refaire pour un renouvellement de bail ou une tacite reconduction si votre DPE est vierge.
Rédigé par : Stéphanie

Sensible aux enjeux de la transition écologique, Stéphanie se consacre à partager ses découvertes sur les travaux de rénovation énergétique. À travers ses articles, elle souhaite vous aider à faire des choix plus responsables pour votre logement et la planète.

Plus de conseils pour vous aider à rénover