Accueil » Actualités » Comment financer un audit énergétique ?

Comment financer un audit énergétique ?

Vous envisagez un audit énergétique pour votre logement ? C'est une excellente initiative pour identifier les économies d'énergie potentielles et les travaux de rénovation à effectuer pour les rendre effectives. Découvrez comment réaliser un audit à moindres frais grâce aux aides financières de l'État. 
Temps de lecture : 6 min
Rédigé par : S.
Dans cet article

Audit énergétique : combien ça coûte ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est bon de rappeler que l’audit énergétique est un outil d’évaluation énergétique beaucoup plus fourni que le diagnostic de performance énergétique (DPE) dont il est complémentaire. L’audit offre un état des lieux complet de la performance énergétique d’un bien immobilier mais aussi et surtout des recommandations de travaux personnalisées et détaillées pour en améliorer la performance.

Le tarif moyen d’un audit

Le tarif de l’audit énergétique n’est pas réglementé ce qui explique les nombreuses variations de prix rencontrées sur le marché. En moyenne, un audit énergétique réalisé pour un particulier coûte en moyenne 1 500 €. C’est une somme qui est conséquente mais qui trouve sa justification dans les informations techniques et pratiques qu’il vous apportent.

Les facteurs de variation du prix

Vos devis se situent plutôt autour de 1 800 € que de 1 300 € ? Il vous faut tenir compte des facteurs qui peuvent faire monter le prix d’un audit énergétique… En voici les principaux :

  • la complexité de la structure de votre logement ;
  • la nature des matériaux utilisés pour sa construction ;
  • la nature de vos systèmes de chauffage, de production d’eau chaude et de ventilation ;
  • les objectifs de performance énergétique que vous souhaitez atteindre ;
  • la région dans laquelle se situe votre logement ;
  • les prix moyens pratiqués par votre auditeur.

L’audit gratuit : réalité ou illusion ?

Vous avez entendu parler d’audit gratuit ? Sachez que l’audit énergétique n’est jamais réalisé gratuitement. Il peut toutefois être financé en partie par certains dispositifs d’aide financière. Restez vigilant quant aux promesses d’audit énergétique gratuit provenant de démarcheurs inconnus qui peuvent se révéler être des arnaques.

 

Deux possibilités d’aide de financement avec l’Anah

Aujourd’hui, seule l’Anah (Agence nationale de l’habitat) vous offre une solution de financement pour votre audit, à condition d’intégrer l’un des deux parcours de rénovation MaPrimeRénov’. Si vous souhaitez financer votre audit, vous n’aurez pas d’autre choix que de rénover. Découvrez comment en bénéficier et à quel montant d’aide vous pouvez prétendre…

Dans le cadre d’une rénovation par geste

Vous cherchez à effectuer un audit dans le cadre d’une opération de rénovation isolée ? Si cette opération consiste à remplacer votre équipement de chauffage ou d’eau chaude sanitaire par un système à énergie renouvelable, à isoler une partie de votre logement ou à déposer une vieille cuve à fioul, MaPrimeRénov’ peut prendre en charge votre audit énergétique en partie.

Les conditions pour en profiter ?

  • être propriétaire occupant ou bailleur d’un logement de plus de 15 ans d’ancienneté ;
  • faire l’audit énergétique pour un bien immobilier situé en métropole ou en Outre-Mer ;
  • occuper votre logement en tant que résidence principale ;
  • demander votre subvention MaPrimeRénov’ avant toute autre démarche ;
  • recourir à un auditeur certifié pour réaliser votre audit énergétique.

Dans le cadre d’une rénovation d’ampleur

Vous souhaitez vous lancer dans une rénovation globale ? MaPrimeRénov’ vous aide à gagner deux classes énergétiques au sens du DPE minimum en engageant au moins deux opérations d’isolation (murs et fenêtres, combles et planchers bas, etc.) et en installant un système de ventilation mécanique contrôlée. Ce nouveau parcours accompagné du dispositif d’aide MaPrimeRénov’ fait de l’audit énergétique une condition d’éligibilité. Il prévoit aussi son financement à l’aide d’une prime dédiée.

Les conditions sont les suivantes :

  • être propriétaire occupant ou bailleur d’un logement de plus de 15 ans d’ancienneté ;
  • faire l’audit énergétique pour un bien immobilier situé en France métropolitaine ;
  • occuper votre logement en tant que résidence principale ;
  • faire votre demande d’aide MaPrimeRénov’ avant toute autre démarche ;
  • recourir à un auditeur certifié pour réaliser votre audit énergétique.

Le montant de MaPrimeRénov’ pour l’audit

Qu’importe le parcours de rénovation dans lequel vous vous engagez, vous pouvez prétendre au même montant d’aide pour financer votre audit. Sachez toutefois que cette prime est soumise à des conditions de ressources : seuls les ménages aux revenus très modestes, modestes ou intermédiaires peuvent y prétendre. Vous pourrez toucher :

  • 500 € si les revenus de votre foyer sont très modestes ;
  • 400 € s’ils sont considérés comme modestes ;
  • 300 € s’ils sont intermédiaires.

 

 

Pourquoi faire un audit énergétique ?

La réalisation d’un audit énergétique trouve sa justification dans deux grandes circonstances. Il est une réponse à la volonté de connaître les faiblesses énergétiques d’un logement en vue de rénovations futures. Il est aussi une obligation légale dans le cadre de l’aide MaPrimeRénov’ dédiée à la rénovation d’ampleur, ou lors de la mise en vente d’un bien immobilier.

Un bon préalable à la rénovation

En identifiant de façon précise les sources de déperditions d’énergie au sein de votre logement et en vous proposant des solutions sur mesure pour y remédier, l’audit énergétique vous aide à élaborer un projet de rénovation éclairé et efficace. Éclairé, parce que vous avec une vision précise des économies d’énergie que vous pouvez réaliser en entreprenant tel ou tel type de rénovation. Efficace, parce que l’audit vous oriente vers les travaux les plus intéressants pour vous faire économiser tout en réduisant votre empreinte carbone.

Concrètement, en plus des propositions de travaux de rénovation énergétique personnalisés et découpés par étapes, l’audit met à votre disposition :

  • une analyse détaillée des coûts financiers associés à ces travaux ;
  • des informations sur les aides disponibles pour les financer ;
  • une évaluation des gains énergétiques potentiels associés à chaque .

Une démarche parfois obligatoire

Depuis le 1er avril 2023, l’audit énergétique est requis pour procéder à la vente d’une maison individuelle ou d’un immeuble détenu en monopropriété de classe énergétique F ou G, c’est-à-dire de tout logement détenu en monopropriété considéré comme passoire thermique. En lien avec les objectifs ambitieux de la transition énergétique, cette obligation a vocation à être étendue aux logements de classe E en 2025, et à ceux de classe D en 2034.

Comme vous le savez, l’audit énergétique est requis pour financer une rénovation d’ampleur avec le dispositif MaPrimeRénov’. Il vous faudra donc auditer votre logement avant d’adresser votre demande de prime à France Rénov’. Ici encore, la transition énergétique a joué un rôle crucial dans la recherche de résultats des opérations de rénovation énergétique subventionnées.

Avant le 1er janvier 2024, les modalités de réalisation de l’audit énergétique réglementaire (obligatoire pour une vente immobilière) n’étaient pas les mêmes que celles de l’audit incitatif (nécessaire pour toucher les aides du dispositif MaPrimeRénov’). Ces disparités ont été résolues à la faveur de l’audit réglementaire, ce qui simplifie le processus pour les propriétaires et les gestionnaires de biens immobiliers. Notez que tout audit énergétique incitatif réalisé avec le 1er janvier 2024 reste valable jusqu’au 30 juin 2024 pour les maisons individuelles, et jusqu’au 31 décembre 2024 pour les bâtiments collectifs.

Steffi, référente conformité réglementaire

 

Maison ou appartement : l’audit en pratique

Vous savez comment financer votre audit ? Vous pouvez désormais vous projeter sur sa mise en œuvre concrète. La première chose à faire est de trouver un auditeur certifié, la seconde est de préparer sa venue chez vous. Découvrez comment procéder…

Trouver le professionnel compétent

Il est bon de savoir que les qualifications attendues pour la réalisation de votre audit diffèrent selon la nature de votre logement : maison individuelle ou logement détenu en copropriété.

  • Si vous êtes propriétaire d’une maison individuelle, recherchez un diagnostiqueur certifié, un bureau d’études, une entreprise spécialisée en audit énergétique en maison individuelle ou une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) qui soit détentrice d’une qualification reconnue : CERQUAL Qualitel Certification, LINE, AFNOR, Certibat, Qualibat ou OPQIBI 1911.
  • Si vous êtes propriétaire d’un logement au sein d’un immeuble à usage d’habitation, privilégiez un bureau d’études spécialisé en audit énergétique des habitations collectives avec qualification OPQIBI 1905 ou une société d’architectes inscrits à l’ordre et formés aux audits énergétiques.

Préparer l’audit énergétique

Pour faciliter le travail de votre auditeur certifié, pensez à réunir toutes les informations utiles sur votre logement afin de les lui fournir lors de sa visite. Voici une liste non exhaustive des documents à réunir pour que votre bilan énergétique soit le plus représentatif possible :

  • l’acte notarié de votre logement ;
  • les plans de votre habitation ;
  • votre permis de construire ;
  • vos relevés de consommation ;
  • vos factures relatives à d’éventuels travaux de rénovation ;
  • vos justificatifs d’aides financières en lien avec ces travaux ;
  • votre dernier DPE en date ;
  • le diagnostic de surface de votre bien ;
  • vos diagnostics techniques s’il y a ;
  • la notice de vos différents équipements ;
  • les attestations d’entretien de vos équipements.

 

Le financement d’un audit énergétique en bref
  • Le prix d’un audit énergétique n’est pas réglementé, il dépend donc de plusieurs facteurs.
  • En moyenne, son prix s’élève à 1 500 € pour un bien détenu par un particulier.
  • Le coût de l’audit peut être pris en charge en partie par les aides MaPrimeRénov’.
  • L’audit est un bon préalable à la rénovation énergétique : il fournit un plan d’action.
  • Il est un prérequis pour entreprendre une rénovation d’ampleur avec MaPrimeRénov’.
  • Il est requis pour la vente des logements de classe F ou G au sens du DPE.

 

Nos équipes répondent à vos questions

Qui doit payer l’audit énergétique ?

En tant que propriétaire, c’est à vous qu’il revient de payer l’audit énergétique de votre logement. C’est aussi le cas même s’il vous est imposé par la réglementation dans le cadre d’une vente. À moins d’envisager des travaux de rénovation avant la mise en vente, vous ne pourrez bénéficier d’aucune aide pour le financer.
Rédigé par : Stéphanie

Sensible aux enjeux de la transition écologique, Stéphanie se consacre à partager ses découvertes sur les travaux de rénovation énergétique. À travers ses articles, elle souhaite vous aider à faire des choix plus responsables pour votre logement et la planète.

Plus de conseils pour vous aider à rénover