Accueil » Actualités » L’essentiel sur le chauffe-eau thermodynamique

L’essentiel sur le chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique vous permet de réduire de moitié vos factures d'électricité. Et sans que vous ayez à beaucoup investir grâce à son coût très abordable et aux nombreuses aides financières auxquelles il donne droit... Pourquoi vous en priver ? 
Temps de lecture : 6 min
Rédigé par : S.
Dans cet article

Chauffe-eau thermodynamique : comment ça marche ?

De plus en plus courants, les chauffe-eaux thermodynamiques sont des systèmes de production d’eau chaude sanitaire. Ce sont des ballons d’eau chaude qui fonctionnent sur le principe d’une pompe à chaleur (PAC). Comme elle, ils captent les calories présentes dans l’air (ou le sol) pour chauffer l’eau stockée dans le ballon thermodynamique. Pour assurer les besoins en eau chaude sanitaire même en cas de températures trop basses, ils disposent d’un appoint électrique. De quoi assurer le relai !

Un fonctionnement similaire à la PAC

En pratique, le chauffe-eau thermodynamique aspire l’air ambiant avec l’aide d’un ventilateur pour réchauffer le liquide caloporteur. Un compresseur vient comprimer ce fluide caloporteur pour en augmenter la température. Le liquide peut alors transmettre sa chaleur à l’eau du ballon et se refroidir grâce à la condensation. C’est la fin d’un cycle et le début d’un autre…Notez que le chauffe-eau thermodynamique dispose d’un appoint électrique intégré. Vous aurez toujours de l’eau chaude, même en cas de grand froid.

Une consommation d’électricité réduite

Le chauffe-eau thermodynamique produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. Autrement dit, il produit plus de chaleur qu’il ne consomme d’électricité. C’est le coefficient de performance (COP) qui évalue ce rapport entre production et consommation d’énergie. En moyenne le COP d’un chauffe-eau thermodynamique est compris en 2 et 4, c’est-à-dire qu’il consomme 1 kWh d’électricité pour fournir 2 à 4 kWh de chaleur. Un chiffre qui en dit long sur sa rentabilité.

 

Les types d’installation thermodynamique

Vous vous en doutez, la performance d’un chauffe-eau thermodynamique varie selon son type d’installation. Alors que certains modèles de chauffe-eau vont capter l’air ambiant, d’autres vont capter l’air extérieur, d’autres encore l’air provenant de la ventilation de votre logement. Découvrez les spécificités des trois configurations de chauffe-eau les plus répandues…

Prise d’air ambiant 

Dans ce type d’installation, le ballon de stockage est placé dans une pièce non chauffée de plus de 20 m² (minimum requis) et isolée du reste de la maison. Cette configuration vous permet de ne pas avoir de désagréments sonores mais peut affecter la performance de votre système de production si la température de votre pièce descend trop. En captant l’air ambiant, votre chauffe-eau thermodynamique refroidit l’air et peut peu à peu l’appauvrir en énergie disponible. Pour éviter ce cercle vicieux, installez votre équipement dans une pièce où la température est comprise entre 5 et 35° C.

Prise d’air extérieur

C’est la solution pour éviter les pertes par refroidissement de l’air ambiant. Le ballon thermique est situé de préférence dans une pièce chauffée et l’air capté de l’extérieur. Les performances étant moins bonnes qu’avec une prise d’air intérieur, privilégiez cette configuration en fonction de vos besoins et de la pièce d’accueil de votre ballon d’eau chaude.

Si vous choisissez la prise d’air extérieur, vous avez ensuite le choix entre une version monobloc qui utilise une gaine pour capter et rejeter l’air ou une version bibloc ou split avec la pompe à chaleur située à l’extérieur et le chauffe-eau à l’intérieur.

Prise d’air extrait (avec VMC)

Autre alternative (plutôt rare !), le ballon thermodynamique peut être situé dans la pièce chauffée qui capte l’air extrait par la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée). Seuls bémols, la prise d’air extrait nécessite un débit d’air suffisant pour fonctionner et peut générer du bruit. Assurez-vous d’avoir une VMC efficace et de placer votre équipement à l’écart des chambres à coucher. D’un prix plus conséquent, ce type d’installation vous offrira un meilleur rendement.

 

Le chauffe-eau thermodynamique en pratique

Simple à installer, facile à entretenir, et abordable à l’achat, le chauffe-eau thermodynamique a tout pour vous convaincre. Découvrez comment choisir votre installateur, comment calibrer votre ballon d’eau chaude à vos besoins et dans quelle fourchette de prix doit se situer votre nouveau modèle de chauffe-eau.

Le choix du ballon d’eau chaude

C’est une question qui se pose au moment d’acheter un tout nouveau chauffe-eau… Comment choisir le volume de votre cuve ? Sachez qu’un ballon thermodynamique peut contenir entre 100 et 300 L d’eau chaude (55° C). Si vous vivez à 2 dans votre logement, privilégiez un volume de 100 L. Si vous êtes 4 à 6 personnes sous le même toit, optez pour un volume de 300 L. Enfin, sachez que vous pouvez vous fiez à votre consommation d’eau chaude (40° C) quotidienne… Si vous en consommez entre 70 et 150 L par jour, choisissez une cuve de 100 L.

Savez-vous que l’eau chaude stockée dans votre ballon avoisine les 55° C ? Lorsque vous l’utiliserez, elle sera mélangée à de l’eau froide pour atteindre les 40° C. Ce qui signifie que le volume de votre cuve est bien inférieur à votre consommation d’eau chaude sanitaire (identifiée sous le sigle V40 par les professionnels)…

Adrien, référent technique rénovation

Le choix de l’installateur

Parce que le bon fonctionnement de votre ballon thermodynamique dépend en grande partie de la qualité de l’installation, prenez le temps de bien choisir votre professionnel. Sachez qu’il doit être certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour que vous puissiez bénéficier des aides financières en vigueur. Grâce à cette certification, vous êtes sûr que votre artisan est un expert du secteur de la rénovation énergétique.

Une fois l’installation effectuée, vous ne serez pas obligé de faire appel à lui pour le détartrage de la cuve et de l’anode (tige en métal qui permet de chauffer l’eau) de votre chauffe-eau.

Le choix du budget

Les chauffe-eaux thermodynamiques ont l’avantage d’être abordables. Comme pour tous les équipements, son prix varie en fonction du modèle choisi, des contraintes d’installation et du coût de la main d’œuvre. Pour vous donner un ordre d’idée, l’installation d’un tel chauffe-eau coûte entre 2 000 et 2 500 € en moyenne. Pensez à toujours comparer le prix de différents modèles de chauffe-eau et les devis de différents artisans RGE avant de vous lancer.

 

Les aides financières pour chauffe-eau thermodynamiques

Considéré comme un équipement à énergie renouvelable, le chauffe-eau thermodynamique vous donne droit à des aides financières. Construisez votre budget en tenant compte de ce que peuvent vous apporter les différents coups de pouce de l’État…

MaPrimeRénov’

Délivrée par l’Anah (Agence nationale de l’habitat), cette aide financière propose deux types de prise en charge selon la nature des travaux. Le premier concerne les travaux spécifiques et peut s’additionner à la Prime Énergie Sonergia. Le second couvre les travaux de rénovation d’ampleur et intègre automatiquement la prime CEE. Dans un souci de résultat, ce parcours bénéficie d’un accompagnement technique, administratif et financier.

Éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro est un dispositif de financement proposé par l’État. Ouvert à tous, sans plafond de revenus, il est cumulable avec la Prime Énergie Sonergia et MaPrimeRénov’. Grâce à lui, vous pouvez financer vos travaux sans payer d’intérêts.

TVA à 5,5 %

Avec son taux préférentiel, la TVA à 5,5 % réduit encore le coût de vos travaux. Elle vous permet d’acheter vos matériaux et vos équipements à prix réduit et de faire baisser le coût de la main d’œuvre que vous employez. À ne pas laisser passer !

Quid des aides locales ?

Pour réduire davantage le budget de vos travaux, vous pouvez aussi trouver un appui financier auprès des collectivités locales. Pour connaître les aides proposées par votre commune ou votre région, consultez l’outil de l’agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL) : toutes y sont recensées !

La seule condition pour bénéficier de ces aides est que le COP (Coefficient de Performance) de votre chauffe-eau soit supérieur à 2,4 ou 2,5 si votre installation est à air extrait. Pour être sûr de votre COP, assurez-vous que la méthode de calcul utilisée soit celle de la norme EN 16147.

Steffi, référente conformité réglementaire

 

Ce que la thermodynamie vous fait gagner

Une baisse de votre facture d’électricité

Grâce au chauffe-eau thermodynamique, votre facture d’électricité peut réduire de 50 % à 70 % ! Votre consommation d’électricité peut, en effet, être divisée par 3. Pour retirer le maximum de bénéfices de votre installation, pensez à optimiser son rendement. Misez sur un COP (Coefficient de Performance) élevé et un temps de chauffe réduit (5 h pour un ballon de 250 L).

Un impact environnemental réduit

Que votre chauffe-eau fonctionne à l’électricité ou aux énergies fossiles, vous réduisez votre impact environnemental en faisant appel à une énergie gratuite et illimitée. Notez qu’un ballon thermodynamique rejette 10 fois moins de CO2 qu’un chauffe-eau au gaz ou au fioul et qu’il consomme 3 fois moins d’électricité qu’un chauffe-eau classique. Toutes les économies d’énergies sont bonnes à prendre pour la planète.

Une valorisation de votre bien immobilier

En installant un chauffe-eau à énergie renouvelable (à l’air), vous créez de la valeur dans votre logement. Cette rénovation énergétique vous rapportera lors d’une location ou d’une vente grâce au poids que prend l’étiquette énergétique dans les transactions immobilières.

 

Le chauffe-eau thermodynamique en bref 
  • C’est un des systèmes de production d’eau chaude les plus économiques et écologiques.
  • Il consomme 3 fois moins d’électricité qu’un chauffe-eau électrique.
  • Pour financer votre chauffe-eau thermodynamique, recourez à MaPrimeRénov’.
  • Faites appel à un professionnel RGE pour installer votre chauffe-eau thermodynamique.
    C’est une condition pour toucher vos primes et un gage de qualité pour l’installation de votre équipement.

 

Nos équipes répondent à vos questions

Quel est l’avantage d’avoir un chauffe-eau thermodynamique ?

Le chauffe-eau thermodynamique est aussi économique qu’écologique… Il fonctionne principalement à l’aide d’une énergie gratuite et renouvelable : l’air. Il nécessite un peu d’électricité pour fonctionner mais 3 fois moins que le chauffe-eau électrique.

Selon l’Ademe (Agence de la transition écologique), il permet de réaliser jusqu’à 70 % d’économies sur la facture d’eau chaude sanitaire. Un excellent point !

Quels sont les inconvénients d’un chauffe-eau thermodynamique ?

Le chauffe-eau thermodynamique a bien plus d’avantages que d’inconvénients. Sachez qu’il requiert un minimum de place pour être installé (20 m³) et qu’il peut être bruyant. Veillez donc à disposer de l’espace nécessaire à l’écart de vos pièces de vie et de nuit.

Est-il rentable d’investir dans un chauffe-eau thermodynamique ?

Bien qu’il représente un investissement important au départ, le chauffe-eau thermodynamique est rentable sur le long terme.

Son coût d’achat et d’installation peut être réduit grâce aux aides financières de la transition écologique. Surtout, les économies substantielles qu’il permet de réaliser sur vos factures d’eau chaude sanitaire vous offrent un retour sur investissement rapide. Comptez 5 ans en moyenne pour amortir votre équipement.

Rédigé par : Stéphanie

Sensible aux enjeux de la transition écologique, Stéphanie se consacre à partager ses découvertes sur les travaux de rénovation énergétique. À travers ses articles, elle souhaite vous aider à faire des choix plus responsables pour votre logement et la planète.